Inégalités femmes/hommes : les entreprises en première ligne

En matière d’inégalités femmes/hommes, les attentes des Français se concentrent principalement sur le monde du travail, et en particulier les entreprises. C’est ce qui ressort d’un sondage Elabe réalisé début mars 2019 pour Les Échos. Ce dernier révèle que les Français sont pleinement conscients des inégalités femmes/hommes et qu’ils considèrent que l’égalité progresse.

Les Français perçoivent surtout les inégalités femmes/hommes dans l’entreprise

D’après le sondage Elabe, les Français semblent avoir pleinement conscience des inégalités entre femmes et les hommes. Cependant, ce sont les inégalités salariales qu’ils sont le plus nombreux à relever.

Ainsi, 85% des sondés estiment qu’il existe des inégalités salariales entre les femmes et les hommes, 79% concernant l’accès à des postes à responsabilité et 73% sur l’accès à tous les métiers. En comparaison, les inégalités perçues sont moindres dans les domaines domestiques et médiatiques : 77% des Français les perçoivent à propos de la répartition des tâches ménagères, 65% sur la répartition des tâches administratives, 59% sur l’éducation des enfants, 51% sur la présence dans les médias et 49% sur l’accès à tous les sports.

Si sur tous ces sujets, les femmes considèrent qu’il y a plus d’inégalités que les hommes (entre 6 et 14 points de différence), on constate que ce sont les inégalités concernant le monde du travail qui sont le plus ressenties.

Les Français voient un progrès de l’égalité femmes/hommes

Globalement, les Français ont tendance à considérer que l’égalité entre femmes et hommes progresse dans la plupart des domaines. Ils sont 66% à penser que la situation s’améliore sur l’accès à tous les sports, 62% sur l’accès à tous les métiers, 60% sur la présence dans les médias, 58% sur la répartition des tâches ménagères, 55% sur l’éducation des enfants et 47% sur la répartition des tâches administratives

Mais ils ne sont que 52% à voir une amélioration sur l’accès à des postes à responsabilité, et surtout seulement 44% sur les salaires (41% pensent que la situation n’a pas changé). C’est encore une fois le monde de l’entreprise qui apparaît comme le « mauvais élève ».

Une attente de mesures ciblées sur le monde du travail

C’est donc assez logiquement que les personnes interrogées considèrent que les mesures visant à réduire les inégalités femmes/hommes doivent concerner avant tout le monde du travail. Ce sont des mesures assez consensuelles qui sont le plus sollicitées.

Ainsi, 83% des Français estiment que créer davantage de crèches inter-entreprises serait une mesure efficace pour lutter contre les inégalités salariales. 74% d’entre eux pensent qu’il faudrait accorder plus de droits à la formation pour les salariés à temps partiel (majoritairement des femmes) et 72% qu’il faudrait développer le télétravail.

Ils sont aussi une majorité à considérer que des mesures plus répressives seraient efficaces : 69% pour des amendes équivalentes à 1% du chiffre d’affaires pour les entreprises avec des écarts de salaires, 68% pour la publication du nom des entreprises avec de tels écarts, et 66% pour l’obligation faite aux entreprises de publier un index représentant les inégalités salariales.

Consultez l’intégralité de l’enquête « Les Français et les inégalités entre les femmes et les hommes » ici.

Guide 2019

Recruter en interim

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide 2019

Guide 2019

Recruter en interim

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.