Quel accompagnement pour l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés ?

Composé de 118 organismes de placement spécialisés (OPS), le réseau national des Cap emploi assure une mission de service public en complément de Pôle emploi pour favoriser le recrutement des personnes handicapées.

En charge de l’orientation, de l’accompagnement et du suivi dans la formation et l’emploi des salariés handicapés, le réseau Cap emploi accueille chaque année plus de 100 000 bénéficiaires de ses actions. Son rapport d’activité pour l’année 2017 vient de paraitre et fait le bilan de ses actions en faveur des handicapées.

En 2017, 84 155 personnes handicapées ont ainsi pu bénéficier d’un placement dans des entreprises privées ou publiques, dont 81 541 nouvellement accompagnés par Cap emploi, en augmentation par rapport à l’année précédente.

Bilan 2017 des Cap Emploi

Au 31 décembre 2017, 178 062 personnes au total bénéficiaient de l’accompagnement d’un Cap Emploi. Par rapport à l’année 2016, le réseau a connu une hausse des placements en entreprises de 3% en 2017 selon les chiffres publiés par le Conseil national handicap & emploi des organismes de placement spécialisés (Cheops). Cette entité représente les Cap Emploi au niveau des pouvoirs publics, des partenaires sociaux et des décideurs économiques.

La Présidente de l’Association de gestion des fonds pour l’insertion des personnes handicapées (Agefiph), Anne Baltazar, qui fait partie des financeurs des Cap Emploi s’est félicité de ce résultat positif. Toutefois, on constate que le recrutement des handicapés au niveau des entreprises privées a augmenté de 5%  alors que les employeurs publics ont réduit de 1% le nombre d’embauches.

Quelle insertion dans l’emploi ?

La part des placements durables de plus de 12 mois accuse toutefois une légère baisse par rapport à 2016 mais elle représente encore cependant 59% des placements. D’un autre côté, le nombre de contrats à durée indéterminée a augmenté de 7% pour arriver à 15 718 contrats signés.

Le nombre de CDD de 12 mois ou plus, lui a diminué, notamment à cause de la disparition des contrats aidés comme le CUI-CIE et le CUI-CAE décidé par le gouvernement et dont le remplacement par les Parcours emploi compétences tardent à se mettre en place.

Comment accompagner l’insertion professionnelle ?

L’accompagnement des bénéficiaires par Cap emploi a significativement contribué à la hausse globale du taux d’insertion des travailleurs handicapés. Les Cap emploi ont offert un accompagnement sur mesure au niveau des employeurs.

Cette hausse s’explique également par la progression en qualification des personnes en cours d’accompagnement ainsi que par le suivi du salarié en emploi. Pendant l’année 2017, 111 856 employeurs ont bénéficié de l’accompagnement des Cap emploi, soit une hausse de 5,4% par rapport à l’année précédente.

L’efficacité du réseau Cap emploi a aussi bénéficié d’une forte montée en charge sur le Conseil en évolution professionnel puisque 56 210 CEP ont été délivrés en 2017 soit une augmentation de + 95% par rapport à 2016.

Pour le président de Cheops, la plus-value des Cap emploi constitue un retour social sur investissement. En investissant un euro pour financer les Cap emploi, on rapporte 2,88 euros à la collectivité après 12 mois. Généralement, le coût de l’accompagnement d’un bénéficiaire est déjà amorti dans un délai de 6 mois.

Télécharger le rapport annuel des Cap emploi pour l’année 2017 ici.

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.