La loi Pacte recueille une approbation modérée des chefs d’entreprise

Présenté le 18 juin dernier en Conseil des ministres, le projet de loi Pacte pour la transformation des entreprises était très attendu par les chefs d’entreprise. Il semble recevoir une assez nette approbation de la majorité d’entre eux même si l’intérêt de  réformer les seuils d’effectifs les laissent dubitatifs. C’est ce que révèle une enquête réalisée par l’institut de sondages OpinionWay pour CCI France, La Tribune et Europe 1 sur les mesures phares de ce projet de loi.

Les chefs d’entreprise plébiscitent la création d’un guichet unique par la loi Pacte, mais…

La mesure la mieux accueillie par les chefs d’entreprise est la création d’un guichet unique électronique pour faciliter les démarches liées aux créations d’entreprises. Selon l’enquête menée par OpinionWay, les dirigeants d’entreprises sont 79% à considérer que la mise en place de ce dispositif est une bonne nouvelle, 64% à penser qu’il va faciliter la création d’entreprises et 60% à supposer qu’il va accélérer les procédures administratives.

Il faut cependant noter qu’ils sont 48% à penser que le risque d’erreur va augmenter avec cette mesure. Il n’est donc pas étonnant que 94% des chefs d’entreprise soient favorables à ce qu’un accompagnement humain soit maintenu parallèlement au guichet unique électronique. Quand à la mise en place d’un registre unique, ils y sont favorables à 83%, mais seuls 14% d’entre eux se disent « très favorables ».

La réforme des seuils d’effectifs modérément approuvée

Concernant la réforme des seuils d’effectifs annoncée par Bruno Le Maire, seuls 31% des chefs d’entreprise pensent que cette mesure aura un impact positif sur l’économie française, et 54% d’entre eux pensent qu’elle n’aura aucun impact. Pour rappel, le ministre de l’Économie a proposé d’accorder un délai de cinq ans aux entreprises pour répondre aux obligations liées à ces seuils, et de regrouper ceux-ci sur 3 niveaux.

Les patrons sont encore plus dubitatifs lorsqu’on leur demande leur avis sur les possibles effets de cette mesure sur leur propre entreprise. Ils sont en effet 91% à penser qu’elle n’aura aucune répercussion sur leur entreprise. Enfin, ils sont seulement 6% à considérer qu’elle les incitera à augmenter leur nombre de salariés.

Le moral des chefs d’entreprise en légère hausse

Alors qu’il avait chuté entre avril et mai 2019, le moral des chefs d’entreprise connaît une légère hausse au mois de juin, apparemment liée au projet de loi Pacte. Bien que la croissance ralentisse au premier trimestre et que les perspectives globales soient moins bonnes que prévu pour 2018, ils sont tout de même 50% à se montrer confiants et 46% à se dire optimistes. Enfin, les dirigeants d’entreprises sont 73% à se dire confiants quant aux perspectives sur les douze prochains mois, contre 83% il y a deux mois.

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.