Muriel Pénicaud rectifie le « malentendu » au sujet des indemnités de licenciement

Selon la Ministre du Travail, les salariés justifiant de plus de 10 ans d’ancienneté dans la même entreprise ne seront pas concernés par la revalorisation des indemnités de licenciement prévue par la réforme du code du travail.

Malentendu ou problème de communication?

Muriel Pénicaud a tenu à rectifier ce qu’elle a qualifié de « malentendu » avec les syndicats qui ont demandé une hausse de 25% de l’indemnité de licenciement pour tous les salariés victimes de renvoi. En effet, il apparaît que cette indemnité ne sera revalorisée que pour les dix premières années d’ancienneté. Pour justifier le fait que certains aient compris que la revalorisation de l’indemnité concernerait tous les salariés, elle a évoqué un manque de communication.

Augmenter la sécurité de « tous les salariés »

Par rapport à la situation actuelle, l’indemnité de licenciement s’établira désormais à 1/4 de mois de salaire par année d’ancienneté jusqu’à 10 ans, soit une hausse de 25%. Au delà 10 ans, l’ancienne indemnité est maintenue.Muriel Pénicaud assure que cela offre une plus grande sécurité pour tous les salariés qui verraient les montants augmenter mécaniquement pour tous les licenciés.

Dans l’optique du renforcement du dialogue social au plus près du terrain, la Ministre aurait également confié la mise en œuvre de dix mesures  destinées à accompagner les ordonnances pour aider le développement du syndicat.

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.