Le rapport Marx-Bagorski préconise la mise en place de 11 Opérateurs de compétences

Jean-Marie Marx et René Bagorski ont remis début septembre leur rapport à la ministre du Travail Muriel Pénicaud. Très attendu dans un contexte d’intenses négociations entre Opca (Organismes paritaires collecteurs agréés), ce document préconise la création de 11 Opco (Opérateurs de compétences) en lieu et place des 20 Opca existants.

Cette réorganisation, prévue par la loi « Avenir professionnel », suscite de forts remous parmi les acteurs de la formation professionnelle, inquiets de leur future place.

Les recommandations du rapport Marx-Bagorski

Dans le double but de donner un cadre aux négociations entre branches professionnelles et de mettre la pression sur les Opca, la ministre du Travail Muriel Pénicaud avait demandé à MM. Marx et Bagorski de formuler des recommandations en vue de la mise en place des futurs Opérateurs de compétences (Opco). Cela a été fait jeudi dernier, et les auteurs du rapport n’ont formulé qu’un seul scénario pour la future répartition des branches professionnelles. Celui-ci est fondé, selon eux, sur des principes de cohérence des métiers, des activités et des compétences d’une part, et sur une logique de filière économique d’autre part.

Opérateurs de compétences

Secteurs concernés

Agriculture et transformation alimentaire Agriculture, production maritime, transformation alimentaire
Industrie Regroupement des secteurs industriels
Construction Bâtiment, travaux publics
Mobilité Transports (routier, ferroviaire, aérien, maritime, fluvial), services à l’automobile
Commerce Commerce de détail et grande distribution
Services financiers et conseil Regroupement des services financiers et de conseil (banques, assurances, activités de conseil et professions juridiques)
Santé Regroupement des professions de la santé et médico- social
Culture et médias Regroupement des activités culturelles, et du secteur des médias (presse, audiovisuel…)
Cohésion sociale Champ social et insertion, sport
Services de proximité et artisanat Professions de l’artisanat, professions libérales, hôtellerie, restauration, tourisme
Travail temporaire, propreté et sécurité Travail temporaire, propreté et sécurité privée

Incertitude sur le contour de certains Opco

Dans certains secteurs économiques, les modalités du regroupement des actuels Opca en Opco semblent assez logique et évidente. Ainsi, Constructys, l’Opca du BTP, devrait devenir l’Opco de la construction en général recommandé par le rapport. De même, l’actuel Afdas devrait être le futur Opco Culture et médias.

En revanche, dans d’autres secteurs, la situation est beaucoup plus floue. Elle est particulièrement complexe dans l’industrie hors alimentaire. Les entreprises de la filière sont en effet éparpillées entre Opca 3+ (Ameublement, bois, papiers et cartons, matériaux), Opca Défi (chimie, pétrole, plasturgie) et Opcaim (métallurgie).

Enfin, dans le schéma proposé, les Opca interprofessionnels Agefos-PME et Opcalia sont voués à disparaître. C’est sans doute le point le plus sensible et le plus polémique du rapport, qui a déjà fait réagir les acteurs concernés.

Consultez le rapport Marx-Bagorski ici.

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.