Le télétravail s’impose pour lutter contre l’épidémie de coronavirus

Le ministère du Travail a indiqué que, face à l’épidémie de coronavirus, le télétravail devenait la règle impérative pour tous les postes qui le permettent. Dans le secteur privé, plus de 4 emplois sur 10, soit 8 millions environ, sont aujourd’hui compatibles avec le télétravail, selon un communiqué de presse du ministère.

Le télétravail comme règle générale face au coronavirus

Suite aux décisions prises par le Premier ministre et le Président de la République le lundi 16 mars pour freiner l’épidémie de coronavirus, le ministère du Travail a précisé les modalités d’organisation du travail. Le télétravail devient ainsi une règle impérative pour tous les postes qui le permettent, et ce jusqu’à nouvel ordre.

En effet, d’après le ministère, « le moyen le plus efficace pour lutter contre la diffusion du coronavirus est de limiter les contacts physiques. Chacun, employeur comme salarié, peut contribuer à lutter contre cette diffusion, en ayant recours, chaque fois que possible, au télétravail. »

Rappelons que le télétravail est un droit prévu par l’article L. 1222-9 du code du travail. Un salarié peut demander à son employeur à bénéficier du télétravail de manière ponctuelle ou durable par tous moyens. Tout refus doit être motivé. Cependant, l’employeur peut, unilatéralement et si la situation le requiert, placer un salarié en télétravail ou modifier les dates de congés déjà posés.

Le télétravail dans la pratique

En pratique, le télétravail peut être aussi bien une chance qu’une difficulté à surmonter. Si certains salariés sont habitués à travailler depuis chez eux, pour d’autres il s’agira de leur première expérience de travail à distance. Ils devront peut-être surmonter une certaine anxiété ou faire face à un sentiment de solitude. Les entreprises devront donc les accompagner pour relever ces défis, leur apporter leur soutien pour maintenir un lien social ou recréer une dynamique.

Cela peut prendre la forme, par exemple, de la création de réseaux de soutien impliquant des télétravailleurs plus expérimentés pour aider les plus novices dans la transition vers une nouvelle organisation du travail.

Les technologies peuvent également aider à garder un contact régulier avec les équipes, à organiser des réunions ou des afterworks en visioconférence. Les entreprises et les salariés devront ainsi reprendre un rythme professionnel normal, programmer les semaines à venir, inventer de nouvelles façons de travailler.

Guide 2019

Recruter en interim

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide 2019

Guide 2019

Recruter en interim

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.