L’Anact publie livre blanc pour apprendre à mieux manager le travail

Group Of Businesspeople Meeting Around Table In Office

L’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) a publié un livre blanc qui s’adresse aux pouvoirs publics et aux acteurs de la formation initiale et continue afin de mieux prendre compte le facteur humain au travail.

Établissement public national à caractère administratif placé sous la tutelle du ministre chargé du travail, l’Anact conduit des actions visant à améliorer les conditions de travail, notamment l’organisation du travail et les relations professionnelles.

Son livre blanc formule 18 recommandations pour que la formation des managers et des ingénieurs prennent d’avantage en compte les exigences du travail contemporain et les aspirations des salariés.

Les objectifs du livre blanc

Les recommandations du livre blanc de l’Anact ont été au centre des débats qui se sont déroulés lors de la Semaine pour la qualité de vie au travail, qui a eu lieu du 9 au 13 octobre derniers.

Ce document a pour principale finalité de servir de base de discussion aux pouvoirs publics, aux écoles d’ingénieurs et de management, aux entreprises ainsi qu’aux organismes de formation continue dans leur réflexion pour une meilleure prise en compte de la qualité de vie et du management en condition de travail.

Parmi les 18 recommandations émises dans son libre blanc, 12 s’adressent aux acteurs de la formation initiale, notamment les écoles d’ingénieurs et les écoles de management et six sont destinées à la formation continue.

Les recommandations appliquées à la formation continue

En matière de formation continue, l’Anact préconise de sensibiliser les dirigeants à la qualité de vie au travail ainsi que d’apporter un soin particulier à l’intégration des jeunes diplômés et l’accompagnement des parcours professionnels des managers.

L’agence recommande aussi le développement de formations ancrées dans les situations de travail des managers, l’outillage des managers sur le management du travail et l’équipement des chefs de projet pour leur permettre de prendre en compte les conditions de travail dans la conduite des projets de transformation.

Enfin, l’Anact souligne l’importance d’innover en expérimentant de nouveaux modes de management et d’organisation.

Les recommandations pour la formation initiale

Pour la formation initiale, le livre blanc de l’Anact propose une douzaine de recommandations, dont trois qu’il met particulièrement en avant. L’agence préconise ainsi d’ouvrir un débat entre enseignement supérieur, entreprises et étudiants sur les métiers, de mobiliser des expériences de stage ou d’alternance en tant que leviers de connaissance de l’organisation et de développer des programmes innovants en matière d’organisation et de management.

Le livre blanc décline chaque recommandation en actions décrites de façon concrète et illustrée à l’aide d’initiatives identifiées.

Avec cette approche, le but de l’Anact n’est pas de fournir une liste exhaustive de recommandations mais de proposer des démarches, des idées et des pratiques qui pourront servir d’inspiration aux entreprises et organismes de formation.

Consulter le libre blanc des initiatives en formation initiale et continue de l’Anact « Apprendre à manager le travail » ici.

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.