Aspirations professionnelles : des différences femmes/hommes ?

Les femmes et hommes n’ont pas exactement le même type d’aspirations professionnelles : c’est ce qui ressort d’une étude récemment publiée par l’EDHEC Newgen Talent Centre. Menée en 2018 auprès de 2.392 futurs étudiants d’écoles de management âgés de 20 ans en moyenne, cette enquête détaille les critères prévalents chez les femmes et chez les hommes pour leurs futurs choix de carrière.

Les femmes sont plus attirées par le salariat, le secteur non-lucratif et l’international

Dans la façon dont ils imaginent leur carrière idéale, les femmes et les hommes ont, dans leur ensemble, des aspirations légèrement différentes. Ainsi, 68% des étudiantes s’imaginent salariées, contre seulement 63% des étudiants. Ces derniers sont plus nombreux à se projeter dans la création d’entreprise ou le statut d’indépendant (37%, contre 32% pour les femmes). Dans tous les cas, l’argent est un critère de choix plus important chez les hommes que chez les femmes.

Par ailleurs, les hommes sont plus attirés par les grandes entreprises (40%) que les femmes (32%) qui privilégient, elles, les moyennes entreprises (38%, contre 29% pour les hommes). De plus, les étudiants se voient en très grande majorité travailler dans le privé (93%), alors que cette proportion est moindre chez les étudiantes (79%). Celles-ci sont plus nombreuses à s’imaginer travailler dans une ONG ou une association (16%, contre seulement 4% pour les hommes).

Enfin, les femmes sont plus nombreuses à envisager un premier poste à l’international (63%) que les hommes (57%).

Les femmes et les hommes ne privilégient pas les mêmes secteurs d’activité

Dans leur vision de leur future carrière, les étudiantes et les étudiants en management interrogés font des choix assez nettement différents. Ainsi, les femmes placent aux 3 premières positions le marketing (42%), la direction générale (41%) et la communication/évènementiel (38%).

Les hommes choisissent eux la direction générale (46%), la finance en banque et institutions financières (29%), et le conseil (29%).

Les femmes et les hommes ne rêvent pas exactement des mêmes entreprises

Les auteurs de l’étude ont demandé aux personnes interrogées quelles entreprises ils avaient le plus envie d’intégrer. Certaines d’entre elles attirent aussi bien les femmes que les hommes : LVMH se place en première position et Google en troisième dans les deux cas, et Deloitte entre dans le top 10.

En revanche, les entreprises de la grande consommation (Danone) ou du secteur du luxe (L’Oréal, Hermès, Dior, Chanel) attirent beaucoup plus les femmes. Du côté des hommes, les entreprises des secteurs des nouvelles technologies (Tesla, Apple) ou de la banque (Goldman Sacchs, Société Générale, BNP Paribas, HSBC) remportent le plus grand succès.

Consultez l’intégralité de l’étude de l’EDHEC « Les aspirations de carrière ont-elles un genre ? » ici.

Guide 2019

Recruter en interim

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide 2019

Guide 2019

Recruter en interim

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.