La Ministre du Travail lance une campagne de valorisation de l’apprentissage

La Ministre du Travail Muriel Pénicaud souhaite « casser les idées reçues » sur la formation en apprentissage. Elle a donné le coup d’envoi fin avril d’une nouvelle campagne destinée à « changer de regard sur l’apprentissage » pour valoriser cette formation en alternance et ses débouchés professionnels.

Pour appuyer cette campagne, la Ministre rappelle par ailleurs que 70 % des apprentis trouvent un emploi dans les sept mois qui suivent leur formation et près de 40 % créent leur entreprise après leur formation en apprentissage.

Une campagne virale sur internet

Longtemps considéré comme une voie de garage en dehors de certains secteurs professionnels comme l’artisanat, la formation apprentissage constitue pourtant un excellent moyen d’acquérir un diplôme et de l’expérience. Pour valoriser l’apprentissage et mettre en avant les aspects positifs de l’alternance, la campagne sera lancée sur Facebook, Instagram, Snapshat et les autres réseaux sociaux.

Le lancement de cette campagne repose sur le témoignage d’une quarantaine d’apprentis qui ont accepté d’être interviewés dans le but d’initier l’opération. Le but affiché est de casser les codes. En effet, beaucoup de jeunes ne savent pas encore que l’alternance peut permettre de préparer les mêmes diplômes que les formations initiales classiques, du CAP au diplôme d’ingénieur en passant par le bac pro.

Pour faire face au chômage récurrent des jeunes, le gouvernement souhaite donc relancer cette filière. A noter qu’on recense aujourd’hui 400 000 apprentis sur le territoire français, ce qui représente seulement 7% des jeunes âgés de 16 à 25 ans, un chiffre bien moindre qu’en Allemagne, pays souvent cité en exemple pour l’apprentissage.

Les témoignages des alternants à l’honneur

Les alternants, premiers concernés par l’alternance sont les mieux placés pour témoigner de leur parcours et leur réussite. De nombreux jeunes ont donc raconté leur histoire et tous les avantages qu’ils ont acquis en optant pour la formation en alternance.

Relayés sur les réseaux sociaux et certains médias en lignes, la campagne s’appuie également sur le relais de Youtubeurs reconnus pour diffuser de courtes vidéos de témoignage pour chaque profil d’apprentis. Les vidéos seront publiées notamment sur YouTube, sur Facebook et sur Instagram.

Encourager les autres alternants

La campagne vise également à mobiliser les alternants à réaliser les vidéos pour mettre en exergue leur réussite et ainsi, casser les codes et les stéréotypes. Les alternants qui n’ont pas encore participé sont invités à créer leurs vidéos et les diffuser en ligne en reprenant le hashtag #DémarreTaStory pour assurer leur viralité. C’est un premier pas pour redorer l’image de la formation en alternance.

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.