Propositions du CEFA pour développer l’apprentissage et relancer l’emploi des jeunes

Pour accompagner les démarches de réforme de la formation professionnelle engagées par le gouvernement, le CEFA a adressé au Premier ministre un mémoire intitulé « L’apprentissage pour relancer l’emploi » apportant des solutions et recommandations concrètes pour renforcer le système de formation en apprentissage en France.    

Créé en 2005 à l’initiative de dirigeants d’entreprises français et allemands, principalement du secteur industriel, le Club économique franco-allemand se veut un lieu d’échanges entre responsables du monde économique dans l’objectif de contribuer à resserrer les liens économiques entre les deux pays.

Fruit de la mise en place d’un groupe de travail constitué de personnalités de tous horizons, le mémoire du CEFA cherche à établir un diagnostic de la situation de l’apprentissage en France pour émettre des recommandations pour le développement de ce type de formation professionnelle en s’inspirant notamment de la pratique allemande.

Les constats du CEFA sur l’apprentissage

Le CEFA relève que la France compte parmi les pays aux plus faibles taux d’emploi des moins de 25 ans, bien loin derrière l’Allemagne, avec près de 500 000 jeunes en situation de demandeurs d’emplois.

Dans une approche synthétique, il fait les constats suivant sur la situation de l’apprentissage en France :

  • L’implication des entreprises est insuffisante au regard de leurs besoins et de leurs contraintes
  • La complexité de l’organisation Étatique et de la législation nuit à la lisibilité et l’efficacité des actions sur le terrain
  • L’inadaptation de l’insertion opérationnelle et de la participation des apprentis en entreprise aux besoins des jeunes et des employeurs
  • L’obsession du diplôme en France se fait au détriment du prestige de l’apprentissage
  • Le processus de financement est inadapté et le bilan économique de l’apprentissage mitigé
  • Les plus jeunes ont peu d’opportunités de participer au monde professionnel en testant des métiers

Les solutions proposées pour développer l’apprentissage

Le CEFA souhaite favoriser le développement de la formation en apprentissage pour relancer l’emploi des jeunes et recommande pour cela la mise en place de six mesures principales :

  • Positionner l’entreprise en tant qu’acteur central du schéma organisationnel de la formation professionnelle
  • Faire du Ministère du Travail l’unique institution cadre de la formation professionnelle et garantir sa stabilité organisationnelle et législative
  • Favoriser l’insertion professionnelle des personnes en apprentissage par l’allongement de la durée de leurs contrats et en revoyant le rythme des pratiques présentielles au sein de l’entreprise
  • Création d’un titre ou d’un diplôme reconnu par l’État
  • Simplifier les circuits de financement ainsi que l’aide à l’apprentissage
  • Création d’une option professionnalisante au collège

Téléchargez ici le mémoire complet du CEFA « L’apprentissage pour relancer l’emploi ».

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.