Le CESE fait des propositions en faveur de l’emploi des seniors

Le Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) vient de mettre en ligne un nouveau document détaillant la situation professionnelle des seniors dans lequel il met en exergue des solutions pour améliorer leur intégration au marché de l’emploi.

Partant du constat que les contrats de génération présente un bilan mitigé pour l’emploi des seniors, l’organisme public relève que ces derniers restent vulnérables et subissent notamment les effets de certaines discriminations à l’embauche, malgré une hausse de leur participation au marché du travail.

17 préconisations en faveur de l’emploi des seniors

Pour améliorer l’insertion professionnelle des seniors, le CESE liste 17 préconisations réparties en trois axes d’action : la lutte contre les stéréotypes et discriminations à l’égard des seniors, le maintien en emploi et l’accompagnement des transitions professionnelles.

Lutter contre les stéréotypes et les discriminations à l’embauche

Il s’agit premièrement de lutter contre les stéréotypes que peuvent subir les candidats seniors lors du recrutement. Le but est d’appliquer le principe de non-discrimination vis-à-vis des seniors. Pour ce faire, il faudra organiser des campagnes d’information auprès du public. Les actions de formation et de sensibilisation dans le secteur privé et public sur les questions liées à la discrimination et aux stéréotypes sont aussi préconisées. La mobilisation des pratiques de recrutement permet de prévenir ou diminuer les risques de discrimination.

Maintenir les seniors dans l’emploi

Maintenir les seniors en activité constitue une option intéressante, toutefois, son application demeure difficile. Plusieurs étapes sont proposées par le CESE pour y parvenir. Il faudra entamer les négociations avec la fonction publique sur la seconde partie de carrière et mettre en place un dispositif national d’appui à la négociation des mesures favorisant la gestion des âges.

L’intégration des mesures actives d’accompagnement des salariés seniors est à envisager dans le cadre du congé de mobilité. Favoriser la certification Cléa dans les différentes branches professionnelles, augmenter la reconnaissance des qualifications et la formation, sécuriser les parcours professionnels, le CESE propose différentes options pour les salariés seniors.

Prioriser les transitions professionnelles

Afin de permettre aux seniors de rester en activité, la transition professionnelle se veut incontournable. Dans cette optique, le CESE propose de confier une mission d’expérimentation d’un mécénat de compétences de seniors volontaires à l’Agence France Compétences.

Les seniors devraient également pouvoir recevoir des conseils en évolution professionnelle. Un accompagnement au retour à l’emploi des demandeurs d’emploi âgés de plus de 57 ans est également proposé. Il pourra être accompagné d’un contrat de travail et une aide financière.

Il est également nécessaire pour le CESE d’informer les seniors sur les droits et les conditions de départ à la retraiter pendant la carrière professionnelle. À cela s’ajoute une généralisation des ateliers d’information des demandeurs d’emploi.

Enfin, le CESE suggère une négociation d’accords d’aménagements de fin de carrière au niveau des branches et des entreprises en garantissant le maintien des cotisations retraites sur la base d’un taux plein.

Consulter la synthèse des recommandations du CESE sur l’emploi des seniors ici.

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.