Quel impact du coronavirus sur les entreprises ?

D’après le dernier baromètre de la Grande consultation des entrepreneurs, 82% des chefs d’entreprise pensent que l’économie mondiale sera impactée par l’épidémie de coronavirus. Cette enquête réalisée pour CCI France portait sur un échantillon de dirigeants d’entreprises représentatif des entreprises françaises.

Le moral des chefs d’entreprise impacté par le coronavirus

Selon l’enquête réalisée par OpinionWay pour La Tribune, LCI et CCI France, 82% des chefs d’entreprise interrogés pensent que l’épidémie du coronavirus va avoir des conséquences sur l’économie mondiale. Dans le détail, 50% considèrent que cette crise sanitaire aura des conséquences importantes, 32% qu’elle aura des répercussions moins importantes, 17% estiment qu’elle n’aura pas d’impact.

De leur côté, les autorités françaises se préparent à un renforcement de la mobilisation des personnels de santé. À l’issue d’une réunion jeudi avec les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, des présidents des groupes parlementaires, des chefs de partis et les présidents des associations d’élus, le Premier ministre Édouard Philippe s’est montré rassurant.

Les effets de contagion font en effet craindre un ralentissement important de l’activité économique. Bien que la Chine ait déjà prévu un vaste plan de soutien pour les entreprises en difficulté et que la banque centrale chinoise ait assoupli sa politique monétaire, le choc d’offre provoqué par cette crise pourrait entraîner un net coup de frein du PIB mondial et mettre un coup d’arrêt à la reprise.

58% des dirigeants pensent que le coronavirus impactera l’économie française

58% des dirigeants interrogés par la Grande consultation considèrent que l’épidémie en cours aura des répercussions sur l’activité nationale. Les industriels (72%) sont particulièrement inquiets. Viennent ensuite les chefs d’entreprises du commerce (60%), des services (58%) et de la construction (49%).

Concernant leur propre secteur d’activité, les personnes interrogées sont nettement plus optimistes. Seuls 10% des répondants déclarent que le coronavirus va avoir un impact sur leur secteur. Par ailleurs, 35% des patrons affirment que la situation se « porte bien en ce moment » contre 45% à la fin du mois de janvier.

Concernant les perspectives pour l’économie mondiale, 27% déclarent qu’ils sont confiants en février. Cela représente 11 points de moins qu’en janvier. La part des dirigeants optimistes pour les perspectives relatives à leurs entreprises est également en baisse entre janvier (81%) et février (78%). En revanche, la proportion des chefs d’entreprise ayant confiance dans l’économie française est restée stable à 42%.

Guide 2019

Recruter en interim

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide 2019

Guide 2019

Recruter en interim

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.