Le gouvernement veut encourager la diversité dans la French Tech

Pour favoriser la diversité dans le secteur des nouvelles technologies, le secrétaire d’État chargé du numérique Mounir Mahjoubi a annoncé la création du dispositif French Tech Tremplin lors d’un déplacement à Lyon. L’objectif du gouvernement est d’encourager les start-up françaises à recruter des personnes d’origines diverses.

15 millions d’euros pour la diversité dans la French Tech

Dans la continuité du programme French Tech Diversité lancé en 2017, le gouvernement va débloquer 15 millions d’euros pour tenter d’attirer vers le secteur des personnes d’horizons plus divers. Alors que le dispositif actuel concernait 35 projets, ce sont maintenant 500 personnes qui seront accompagnées chaque année, pendant deux ans.

Chacune d’elle recevra entre 20.000 et 50.000 euros par an, en fonction de ses besoins, contre 45.000 euros jusqu’ici. Ces 500 personnes seront sélectionnées prochainement, notamment dans les Quartiers prioritaires de la ville (QPV), et seront accompagnées au quotidien par un parrain ou une marraine.

Sensibiliser pour faire émerger les entrepreneurs de demain

Pour Mounir Mahjoubi, « la French Tech doit ressembler à la France, notamment pour assurer la continuité de sa croissance ». Le secrétaire d’État au numérique souhaite sensibiliser 100.000 personnes issues de la diversité par an aux opportunités offertes par ce secteur. Pour ce faire, il compte s’appuyer sur des associations qui sont sur le terrain au quotidien, comme Startup Banlieue ou Diversidays.

Dans un deuxième temps, le gouvernement demandera aux start-up d’exprimer collectivement leurs besoins de recrutement. L’objectif est d’orienter des personnes issues des quartiers populaires ou qui ont subi des accidents de vie pour leur permettre de profiter du dynamisme du secteur numérique. Celui-ci dispose en effet de 100.000 emplois à pourvoir, et M. Mahjoubi souhaite « démontrer que les talents qui peuvent y répondre sont partout, y compris dans les quartiers populaires ».

S’appuyer sur la Grande École du Numérique et les Capitales French Tech

Le dispositif French Tech Tremplin s’appuiera notamment sur la Grande École du Numérique. Celle-ci rassemble un réseau de 750 formations aux métiers du numérique. De nouvelles labellisations pour intégrer ce réseau devraient prochainement avoir lieu, notamment dans les quartiers populaires et en zones rurales.

Les Capitales French Tech seront un autre outil à activer. Ces métropoles d’entrepreneurs devraient être chargées de faire remonter les dossiers de candidature, en s’appuyant sur les associations locales.

Découvrez tout le dispositif French Tech Tremplin ici.

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.