Évolution professionnelle : que veulent les salariés franciliens ?

Une récente étude réalisée par le Carif-oref d’Ile-de-France pour le Comité régional de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles (Crefop) s’est penchée sur les attentes des salariés franciliens en matière d’évolution professionnelle et d’emploi.

Menée auprès de 481 salariés franciliens du secteur privé, elle montre qu’ils sont une très large majorité à s’interroger sur leur évolution professionnelle. Leurs attentes sont donc élevées en la matière, et la capacité à y répondre des organismes spécialisés en orientation est lourde d’enjeux.

L’évolution professionnelle, une préoccupation importante pour tous les salariés

Le questionnement sur l’évolution professionnelle est importante pour tous les salariés, sans distinction de catégories. Presque toutes les personnes interrogées (près de 98%) semblent en effet se questionner sur ce point. De plus, environ 67% des répondants ont déclaré avoir déjà effectué des démarches pour s’informer sur le sujet.

Parmi ceux-ci, on constate que les femmes, les jeunes et les salariés de niveau bac sont surreprésentés. Ils sont donc proportionnellement plus nombreux à avoir engagé une action pour faire évoluer leur vie professionnelle. Par ailleurs, une grande majorité d’entre eux (80%) effectuent leur recherche d’information sur leur temps personnel.

Comment les salariés s’informent-ils ?

L’étude montre que les salariés en demande d’information pour une possible évolution professionnelle mènent une recherche multicanal. Ils sollicitent généralement internet et les réseaux sociaux (91%), mais également leur entourage proche et les professionnels de l’orientation (83%). Parmi ces derniers, ce sont les Fongecif qui sont, de loin, les plus sollicités (79%). Cette approche multicanal semble efficace aux yeux des intéressés.

Que cherchent-ils ? Ce sont principalement les formations et leur financement, les métiers et les conditions de travail, et le marché de l’emploi qui les intéressent. La question de la formation semble primordiale, notamment lors des échanges avec les professionnels. Le choix parmi l’offre proposée et l’intérêt qu’elle peut avoir pour le salarié ou les modalités pédagogiques sont ainsi des sujets récurrents. Il est par ailleurs notable que le thème de la création d’entreprise n’intéresse que 22% des personnes ayant engagé des démarches, et celui des techniques de recherche d’emploi seulement 20% d’entre elles.

Consultez l’intégralité de l’Étude sur la demande d’orientation des franciliens en emploi du Carif Île-de-France ici.

Guide 2019

Recruter en interim

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide 2019

Guide 2019

Recruter en interim

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.