Insertion professionnelle : le Nord et Norauto s’engagent

L’insertion professionnelle des allocataires du RSA (Revenu de solidarité active) est une question problématique aux multiples facettes. Outre le chômage qui rend la reprise d’activité difficile, d’autres freins à l’emploi existent pour certaines personnes dans cette situation. Afin de favoriser et d’accompagner le retour à l’emploi, le département du Nord a présenté le 28 juin dernier un nouveau dispositif d’accompagnement des personnes éloignées de l’emploi, en s’appuyant sur le programme mis en place en collaboration avec l’entreprise Norauto, spécialiste de l’entretien de véhicules.

Un dispositif utile aux entreprises

Le département du Nord s’est engagé à financer le suivi d’allocataires identifiés, dans leur prise de poste dans l’entreprise. Au total, 75 millions d’euros seront alloués à ce dispositif. Les demandeurs d’emploi concernés seront accompagnés pendants six mois renouvelables, à travers les plateformes emploi et insertion.

De son côté, Norauto s’engage à consacre du temps et des compétences aux personnes intégrant l’entreprise dans le cadre de ce dispositif. En plein développement et donc soumise à des nécessités de recrutement parfois difficiles à satisfaire, Norauto trouve là une opportunité d’embaucher de nouveaux salariés susceptibles de s’adapter aux besoins induits par l’arrivée de nouveaux types de véhicules (hybrides, vélos et scooters électriques, etc).

Une insertion professionnelle encadrée par l’entreprise et le département

Norauto avait déjà accueilli 12 personnes au sein de ses équipes l’an passé, et compte en faire de même avec 30 personnes cette année. Pour cela, l’entreprise forme intégralement en interne ces nouveaux employés. En effet, c’est le savoir-être et non le CV qui est le plus important dans la sélection des candidats, choisis pour leur motivation et leur comportement. L’apprentissage technique se fait lui dans les centres et ateliers de formation de l’entreprise.

De son côté, le département du Nord fait en sorte de lever les principaux freins à l’emploi. Des savoir-être indispensable à la vie professionnelle, tels qu’être ponctuel, éteindre son téléphone portable, prévenir en cas de retard, s’habiller de manière adéquate, etc. La collectivité territoriale s’engage également à être en mesure de mobiliser en 48 heures les moyens pour inciter le futur embauché à répondre positivement à l’offre d’emploi, par exemple en prenant en charge une partie des frais de garde d’enfants et de transport.

Découvrez toutes les informations sur le dispositif départemental de retour à l’emploi ici et sur le partenariat entre le département du Nord et Norauto ici.

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.