Les intentions d’embauche au plus haut pour 2019

Pôle emploi vient de publier son enquête annuelle « Besoins en main d’œuvre ». D’après celle-ci, le volume d’intentions d’embauche pour 2019 est le plus fort de la décennie.

Un nombre record d’intentions d’embauche

347.000 projets de recrutement ont été comptabilisés par l’enquête BMO. Cela représente une hausse de 14,8% par rapport à 2018, année au cours de laquelle une croissance de 18,7% avait déjà été enregistrée.

Cette évolution s’explique à la fois par une hausse du nombre moyen de projets de recrutement par établissement, qui passe de 3,9 en 2018 à 4,3 en 2019, et par l’augmentation de la proportion d’établissements prévoyant d’embaucher (26,4% en 2019 contre 25,9% en 2018).

Des intentions d’embauche dans tous les secteurs d’activité

Tous les secteurs d’activité sont concernés par l’augmentation du nombre d’intentions d’embauche. Mais certains connaissent une hausse particulièrement forte.

C’est notamment le cas de la construction (+26%), de l’industrie (+20%) et des services aux entreprises (+20%, dont +34% pour le transport et la logistique).

En volume, les services aux particuliers restent le premier recruteur. Dans l’industrie, deux projets de recrutement sur trois concernent un CDI, ce qui confirme la reprise du secteur.

Comme chaque année, les métiers principalement saisonniers (hôtellerie et restauration, agriculture, animation…) sont parmi les plus recherchés. Pour les non-saisonniers, l’entretien, la sécurité, le transport, les ingénieurs en informatique et la manutention seront les PLUS demandés.

Des difficultés de recrutement en perspective

Logiquement, cette hausse des intentions d’embauche devrait entrainer des difficultés de recrutement pour certains métiers. Celles-ci concernent un peu plus de la moitié des projets d’embauche : 50,1%, contre 44,4% en 2018.

Ces difficultés devraient toucher principalement les métiers de carrosseur automobile, de couvreur zingueur, de plombier chauffagiste et d’aide à domicile.

Les trois quarts des employeurs prévoient que ces difficultés serontt liées au profil inadéquat des candidats, et 35% aux conditions de travail proposées. Notons qu’en 2018, huit recruteurs sur dix ont finalement réussi à réaliser l’embauche souhaitée.

Consultez la synthèse de l’enquête Besoins en main d’œuvre 2019 ici.

Guide 2019

Recruter en interim

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide 2019

Guide 2019

Recruter en interim

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.