Quelles sont les méthodes de recrutement utilisées par les entreprises?

Un rapport publié par la Dares présente les premiers résultats de son enquête « Offre d’emploi et recrutement » menée 2016 pour analyser les caractéristiques des nouveaux recrutements en CDI ou en CDD de plus d’1 mois. L’étude s’appuie sur les chiffres des nouveaux recrutements enregistrés entre septembre et novembre 2015.

Le champ de l’étude porte sur 406 000 établissements et 1 196 000 recrutements enregistrés sur cette période, ce qui représente 15% de CDD inférieur à 3 mois, 38% de CDD supérieur à 3 mois et 47% de CDI signés.

Le rapport relève que si seulement 26 % des entreprises s’appuie sur un service de ressources humaines dédié, l’ensemble des étapes du recrutement sont formalisées par les employeurs et plus de la moitié des entreprises appliquent des procédures standardisées pour réaliser l’embauche d’un salarié.

La taille des entreprises influe sur les logiques de recrutement

La Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques note que 60% des entreprises qui recrutent sur cette période comptaient moins de 10 salariés, 30% comptaient entre 10 et 49 salariés et seulement 10% des établissement avait une taille supérieur à 50 salariés (2% de plus de 200 salariés).
Pour autant, les entreprises de taille plus importante sont celles qui ont davantage recruter de salariés en volume durant la période considérée. Près de 35% des recrutements réalisés ont ainsi été effectués par une entreprise de plus de 50 salariés, soit trois fois plus que leur part respective dans l’ensemble des établissements.

Internet, un outil privilégié de recherche des candidatures

Le rapport de la Dares relève que les deux tiers des entreprises étudiées disposaient d’un site internet dédié à leur activité que 60% d’entre elles utilisent pour recueillir des candidatures dans le cadre d’un recrutement.  Dans l’ensemble, 41% des entreprises utiliseraient leur propre site internet comme outil de recrutement.

De manière générale, internet est un outil mobilisé par les entreprises dans 45% des recrutements pour diffuser leurs annonces ou pour consulter des CV-thèques et identifier des candidats potentiels. L’usage d’internet apparait plus développé au sein des entreprises de grande taille (200 salariés ou plus) qui l’utilisent comme outil de complément à leur service RH.

Pour les entreprises n’ayant pas de service RH dédié en interne, le site internet corporate est utilisé à fin de recrutement dans un cas sur deux. Dans les entreprises disposant d’un service de Ressources humaines, l’outil internet est plus marqué et est ainsi mobilisé dans 80 % des cas.

Les canaux mobilisés

Pour réussir un recrutement, 3.1 canaux sont en moyenne mobilisés par l’entreprise. L’analyse des candidatures reçues reste la méthode utilisée la plus fréquemment, tandis que ce sont les relations professionnelles ou personnelles qui présentent le plus de résultats.

Le nombre de canaux mobilisé pour un recrutement varie suivant les caractéristiques du poste à pourvoir. Les entreprises qui recrutent à temps partiel ou ciblent des ouvriers peu qualifiés mobilisent ainsi moins de canaux pour réaliser une embauche.

Différents intermédiaires de l’emploi

L’organisme Pôle emploi reste le plus sollicité par les entreprises et intervient ainsi dans près d’un tiers des recrutements. Dans 20% des cas, l’employeur s’appuie également sur des organismes de formations (école, université, centre de formation…) qui représentent ainsi le 2eme gros intermédiaire du marché de l’emploi.

En 3eme position on retrouve les autres intermédiaires publics (missions locales ou autres intermédiaires du service public de l’emploi) qui recours à 13% des recrutements, devant les agences d’intérim et d’emploi (9%), les cabinets de recrutement (5%) et les autres organismes de placement. L’Apec (Agence pour l’emploi des cadres) n’est au final que peu sollicité et intervient en dernière position dans seulement 0,3% des recrutements.

Les méthodes de sélection

L’étude relève que dans 3 recrutements sur 10, une seule candidature a été étudiée qui découle souvent d’une pré-connaissance du candidat dans le réseau de l’employeur ou d’une cooptation par un tiers.

La sélection se fait le plus souvent par le biais d’un entretien individuel. Tandis que les critères pris en compte sont respectivement l’expérience, les compétences et la motivation. Pour 89% des recrutements, le CV reste un outil central demandé par l’entreprise dans sa sélection des candidats.

La plupart des employeurs se déclarent satisfaits du candidat qu’ils ont retenu par rapport à leur dernier recrutement.

Téléchargez le rapport « Comment les employeurs recrutent-ils leurs salariés ? » de la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques ici.

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.