Quelles évolutions pour les métiers de la banque ?

dg ggre qg qergdfgdgd qfqg

L’Observatoire des métiers de la banque vient de publier une étude sur l’évolution probable de ces métiers d’ici 2025. Réalisée par HTS Consulting, cette enquête a pour objectifs d’étudier les grandes tendances ayant des impacts directs sur les métiers bancaires à horizon 2025 et de voir leurs influences sur les 26 métiers repères de la banque. Elle a également vocation à dresser un état des lieux des compétences mobilisables pour chaque métier et à proposer des leviers d’accompagnement à mettre en œuvre.

Les grandes tendances qui vont impacter le secteur bancaire

L’étude montre que 8 grandes tendances auront une influence notable sur les métiers de la banque d’ici 2025 :

  • le digital ;
  • la blockchain ;
  • l’intelligence artificielle ;
  • l’automatisation des processus ;
  • les changements réglementaires ;
  • les nouvelles attentes des collaborateurs ;
  • les transformations des modes de travail et de consommation.

L’évolution des métiers de la banque

D’après l’étude réalisée par HTS Consulting, peu de métiers vont disparaître (par exemple secrétaire administratif ou chargé d’accueil). La plupart d’entre eux vont plutôt se transformer (par exemple les métiers du contrôle ou les conseillers), avec un renforcement de la spécialisation pour répondre aux nouvelles exigences du secteur. Cela devrait entraîner une montée en compétences généralisée. Certains métiers, comme ceux de la data et de la gestion de projet, vont apparaître ou prendre une importance capitale dans les entreprises du secteur.

Les changements demanderont une redéfinition des passerelles de mobilité et un accompagnement des collaborateurs dans les transformations. Ceux-ci devront, avec l’aide des ressources humaines, devenir acteurs de leur parcours de carrière. Les RH auront ainsi un rôle capital dans leur montée en compétences.

L’évolution des compétences attendues

Une excellente maîtrise des compétences techniques restera un prérequis pour exercer une profession bancaire. Mais les compétences comportementales vont devenir particulièrement importantes pour renforcer l’employabilité des collaborateurs et fluidifier la mobilité. 8 compétences seront particulièrement nécessaires :

  • s’adapter au changement ;
  • apprendre à apprendre ;
  • travailler de façon communautaire ;
  • communiquer/avoir de l’impact ;
  • s’orienter vers le client ;
  • résoudre les problèmes ;
  • développer ses compétences.

Téléchargez l’étude de l’Observatoire des métiers de la banque ici.

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.