Prime exceptionnelle : quelles entreprises sont concernées ?

Le Président de la République Emmanuel Macron a encouragé, lundi 10 décembre, le versement d’une prime exceptionnelle de fin d’année pour les employés de grands groupes français. Cette prime exemptée de cotisations sociales et d’impôts jusqu’à 1.000 euros, facultative pour les entreprises, fait partie des mesures d’urgence annoncées pour répondre à la crise des « gilets jaunes » . Plusieurs grands groupes français ont accepté de verser une prime exceptionnelle de fin d’année à leurs employés, répondant au souhait du Président de la République. En voici une liste indicative, secteur par secteur.

Opérateurs télécoms

  • Orange versera une prime de « 1.000 euros à tous ses salariés en France dont le salaire annuel brut est inférieur à 25.000 euros, et de 500 euros à ceux gagnant « entre 25.000 et 30.000 euros ». Quelque 20.000 salariés en bénéficieront.
  • Iliad, la maison-mère de l’opérateur Free, octroiera une somme de 1.000 euros à 6.000 collaborateurs.
  • Altice, propriétaire notamment de SFR, s’acquittera d’une prime de 1.000 euros, destinée à un nombre encore indéfini de salariés.

Informatique

  •  Le constructeur informatique IBM versera en janvier une prime exceptionnelle de 1.000 euros aux salariés dont la rémunération est inférieure à 2.000 euros bruts, en France.

« Mobilités » (transports routier, ferré, aérien)

  • La SNCF ajoutera au « bulletin de paie de décembre » une prime devant bénéficier à près de 100.000 salariés (400 euros pour tous les salariés qui touchent jusqu’à 1,5 fois le Smic, 200 euros pour ceux percevant entre 1,5 et 2 Smic).
  • Michelin versera à « 50% des salariés du groupe en France » une prime dont le montant dépendra du salaire annuel brut du salarié: « 750 euros pour les salariés percevant moins de 26.000 euros »; « 500 euros pour les salariés percevant entre 26.000 et 30.000 euros » et « 250 euros pour les salariés entre 30.000 et 34.000 euros ».
  • La RATP complètera en janvier les rémunérations de « plus de 30.500 salariés »:  400 euros pour ceux percevant un salaire annuel inférieur à 1,5 Smic (soit 26.644,66 euros bruts hors primes) et 200 euros pour les salariés touchant un salaire annuel compris entre 1,5 et 2 Smic (35.526,48 euros bruts hors primes).
  • Le gestionnaire d’aéroports ADP (Aéroports de Paris) versera une prime à « 45% des salariés du groupe »: « 1.000 euros pour tous les salariés dont la rémunération globale brute annuelle est inférieure à 30.000 euros; 500 euros pour tous les salariés dont la rémunération globale brute annuelle se situe entre 30.000 euros et inférieure à 40.000 euros; 250 euros pour tous les salariés dont la rémunération globale brute annuelle se situe entre 40.000 euros et inférieure à 50.000 euros ».
  • Le spécialiste de l’électronique embarquée en voiture Coyote versera une prime, au montant encore inconnu, à ses employés percevant « une rémunération brute annuelle inférieure ou égale à 35.000 euros ».

Aéronautique et défense

  • L’entreprise aéronautique Dassault Aviation versera avant le 31 décembre une prime de 750 € net, « attribuée à tous les salariés dont le revenu annuel pour 2018 est inférieur à trois fois le SMIC annuel en vigueur ». Plus de la moitié des 8.200 salariés de Dassault Aviation en France sont concernés.

Énergie, eau, et autres « utilities »

  • Le géant pétrolier et gazier Total va verser une prime de 1.500 euros à la totalité de ses 31.500 salariés.
  • Son concurrent Engie a décidé d’attribuer en janvier 2019 une prime de 600 euros. Elle concerne les salariés « dont le salaire mensuel brut de base est inférieur à 2 500 euros ».
  • En janvier, le leader mondial de l’eau et des déchets Veolia gratifiera ses 10.000 employés qui perçoivent un salaire annuel brut de 25.000 euros ou moins d’une prime de 500 euros.

Banque, finance et assurance

  • Le bancassureur BPCE va verser en janvier une prime de 1.000 euros à tous les salariés du groupe dont la rémunération brute est inférieure ou égale à deux Smic.
  • Le Crédit Mutuel Arkéa, qui rassemble les fédérations Bretagne, Sud-Ouest et Massif Central du groupe bancaire mutualiste, octroiera une prime de 1.000 euros à ses 10.000 salariés dès le début 2019.

Mode, luxe, haute couture, distribution

  • Les Galeries Lafayette vont octroyer avant Noël « une prime exceptionnelle de 300 euros à leurs collaborateurs dont le salaire de base est inférieur à 1,5 fois le SMIC ». Quelque 8.000 personnes en bénéficieront.
  • Les groupes de luxe LVMH, Kering, et Hermès se sont engagés à verser une prime exceptionnelle, sans préciser son montant et ses conditions d’attribution.

Autres secteurs économiques

  • Les 200.000 collaborateurs de La Poste recevront une prime de 300 euros « pour les postiers ayant une rémunération brute annuelle jusqu’à 1,5 fois le Smic » et de 200 euros pour ceux payés en brut entre 1,5 et 3 fois le Smic.
  • – Le spécialiste de l’optique ophtalmique Essilor prévoit une prime de 800 euros pour les salariés touchant moins de 2.000 euros de salaire mensuel brut, et de 600 euros pour ceux touchant entre 2.000 et 3.500 euros de salaire mensuel brut.
  • Le géant de la publicité Publicis versera 1.000 euros « à tous les collaborateurs du groupe en France dont la rémunération mensuelle est inférieure à 2.500 euros bruts », soit 31% des salariés du groupe en France, en CDD ou CDI.
  • Le géant laitier Lactalis versera en janvier 2019 une prime de 500 euros à 7.500 personnes.
  • Le distributeur de matériel électrique Rexel versera en décembre à tous ses salariés en France une prime de 400 euros, exemptée de charges pour les salariés au revenu inférieur à 3 fois le Smic.

Guide 2019

Recruter en interim

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide 2019

Guide 2019

Recruter en interim

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.