Les priorités des candidats dans leur recherche d’emploi

Quelles sont les priorités des candidats face aux différentes opportunités d’emploi qui s’offrent à eux ? C’est à cette question qu’a voulu répondre une étude récente du site Meteojob, réalisée auprès de 1 660 personnes représentatives de la population active française. Loin des images d’Épinal concernant cette phase-clé de la carrière professionnelle, le site d’offres d’emploi a souhaité révéler les critères réellement privilégiés par les candidats dans le choix de leur futur poste. Dans un contexte où les entreprises de certains secteurs peinent à recruter, cette étude peut donc leur être très utile.

Les petites entreprises plébiscitées

Premier enseignement de cette étude : les grandes entreprises ont moins la cote qu’avant. Ainsi, 50% des actifs français disent préférer les TPE-PME (entre 1 et 250 salariés), contre 35% il y a cinq ans. On retrouve en deuxième position les entreprises de 250 à 5 000 salariés (26% de candidats favorables). Les grandes entreprises n’attirent elles que 11% des candidats.

Si la taille de l’entreprise a toujours fait partie des priorités des candidats, cette bonne image des TPE-PME et de l’esprit start-up représente un véritable basculement du marché du travail, et un sujet de réflexion pour les grands groupes. Toutes les catégories professionnelles sont en effet concernées par cette tendance.

L’importance du lieu de travail

Parmi les autres priorités des candidats, la localisation du lieu de travail arrive en deuxième position (64%), juste derrière le contenu du poste recherché (73%). La valeur et l’ambiance de l’entreprise viennent juste après (60%), juste avant la découverte des locaux (53%).

En revanche, seuls 21% des candidats se déclarent intéressés par les informations « business » sur l’entreprise (stratégie, parts de marché). Ce sont donc avant tout les critères concernant leur bien-être qui préoccupent les chercheurs d’emploi.

Les enjeux du processus de recrutement

Enfin, le nombre d’entretiens demandés par les recruteurs peut également jouer dans le choix des candidats. 48% d’entre eux se disent ainsi prêts à passer jusqu’à deux entretiens physiques avec les représentants de l’entreprise. Mais seuls 28% envisagent d’aller jusqu’à trois entretiens, et 4% jusqu’à quatre entretiens.

Il faut noter ici que la longueur du processus de recrutement dépend souvent du niveau de responsabilité du poste concerné. Elle doit être adaptée à l’importance du poste pour ne pas dissuader les candidats.

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.