Rapport de l’Apec sur l’évolution des rémunérations des cadres

L’enquête annuelle de l’Association pour l’emploi des cadres portant sur l’évolution du niveau de rémunération des cadres en France a été publiée récemment.

Elle porte uniquement sur les cadres du secteur privé et a été réalisée sur la base des 18 000 réponses reçues via un questionnaire de l’Apec.

L’enquête révèle qu’en 2016, les salaires des cadres sont restés quasiment identiques à l’année précédente.

Le niveau de rémunération des cadres en 2016

La rémunération annuelle brute moyenne des cadres dans le secteur privé s’élevait à 56 000 euros en 2016 tandis que le salaire annuel brut médian était de 48 000 euros. Ainsi, seulement 4 cadres sur 10 n’ayant pas connu de changement professionnel au cours de l’année 2016 ont déclaré qu’ils ont été augmentés au niveau salarial.

De manière générale, la plupart des cadres (80%) déclarent que leur salaire annuel brut s’élevait entre 34 000 et 85 000 euros. Une disparité qui reflète la diversité des situations de l’emploi pour cette catégorie d’employés qui varient selon différentes caractéristiques comme la formation, l’âge ou encore le parcours professionnel.

De plus, ce salaire dépend aussi de la taille de l’entreprise puisque les structures de plus de 1 000 salariés ont un salaire médian de cadre de 51 000 euros tandis que chez les PME de moins de 20 salariés, il se situe à 42 000 euros.

Le salaire des cadres selon le secteur d’activité

La classification par secteur figurant dans le rapport de l’Apec permet de conclure que l’industrie est le secteur qui a la meilleure rémunération pour les cadres, avec un salaire annuel brut médian de 52 000 euros. Dans l’industrie pharmaceutique, il peut s’élever à 57 000 euros.

Cependant, certains entreprises du secteur des services paient aussi bien leurs cadres, notamment dans les télécommunications avec 56 000 euros de salaire annuel brut ou encore les banques et assurances avec 55 000 euros.

L’enquête note encore des différences entre les sexes: les cadres masculins gagnent 12% de plus que leurs homologues féminins et ce, malgré une contraction de cet écart notée par l’Apec par année.

La rémunération des cadres par région

La classification par territoire montre que la première marche du podium est occupée par les cadres franciliens qui gagnent un salaire annuel brut médian de 52 000 euros contre 45 000 euros en moyenne dans l’ensemble des autres régions.

Par diplôme, les titulaires d’un Bac+5 et plus gagnent 45 000 euros tandis que les cadres qui ont un Bac+2 et un Bac+3/4 gagnent respectivement 41 000 euros et 43 000 euros. Les sortants des écoles de commerce sont rémunérés à hauteur de 49 500 euros tandis que le salaire annuel brut médian des ingénieurs est de 46 000 euros et 42 500 pour les sortants d’université.

Enfin, au vu de l’amélioration de la situation économique en 2017, 45% projettent de demander une augmentation même si seulement 35% d’entre eux pensent être en mesure de l’obtenir.

Consultez le rapport complet de l’Apec sur « L’évolution de la rémunération des cadres » ici.

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.