Reconversion professionnelle : pourquoi les Français hésitent ?

Alors que 93% des actifs ont déjà pensé à une reconversion professionnelle, plus d’un sur deux hésite à franchir le cap. C’est l’un des enseignements marquants d’une étude récemment publiée par le site Nouvelle vie professionnelle.

La reconversion professionnelle, un chemin difficile à commencer

La première raison de l’hésitation à la reconversion professionnelle est le premier pas : 39% des actifs disent ainsi ne pas savoir par où commencer. De plus, ils sont 33% à déclarer manquer d’informations et d’accompagnement.

Les autres raisons invoquées sont une crainte de sortir de sa zone de confort (30%), un projet pas assez mûri (27%), une appréhension concernant l’investissement financier (23%), un doute sur l’articulation entre la reconversion et la vie personnelle (13%) et la conviction de ne pas avoir les compétences nécessaires (10%).

Notons également que près de 30% des personnes interrogées déclarent qu’elles seraient plus motivées si elles avaient droit aux allocations chômage en cas de démission.

Qui sont les plus tentés par une reconversion professionnelle ?

Les jeunes de 20 à 29 ans sont ceux qui pensent le plus à se reconvertir : c’est le cas de 66% d’entre eux. Par ailleurs, la majorité des sondés a envie de se reconvertir mais n’a pas encore osé le faire quelque soit le niveau d’études.

En revanche, on observe que plus les sondés sont diplômés, plus ils sont nombreux à avoir déjà fait une reconversion : 32% pour les bac+6 ou plus, 21% pour les bac +4/5, 17% pour les bac +2/3, 14% pour les niveaux bac et 10% pour les personnes sans le bac.

Des disparités selon la situation professionnelle

Les demandeurs d’emploi sont beaucoup plus nombreux que les autres catégories à être en cours de reconversion : 45% d’entre eux sont dans ce cas.

Les salariés en emploi sont la catégorie la plus concernée par une envie de reconversion non assouvie (67%), suivis par les demandeurs d’emploi (36%) et les indépendants et les chefs d’entreprise (24%).

Enfin, ces deux dernières catégories sont celles où le plus de personnes se sont déjà reconverties, à 54% et 51% respectivement, loin devant les demandeurs d’emploi (13%) et les salariés en poste (15%).

Guide 2019

Recruter en interim

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide 2019

Guide 2019

Recruter en interim

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.