Le recrutement au temps du coronavirus

Le recrutement a été brutalement freiné par la crise du coronavirus. Face à cette situation, les cabinets spécialisés font tout pour maintenir leur activité en espérant une reprise prochaine des embauches.

L’activité des cabinets de recrutement a baissé de 70% à cause du coronavirus

Avec l’épidémie de Covid 19 et les mesures de confinement et de chômage partiel mises en place pour la combattre, les entreprises françaises ne sont pas enclines à embaucher. L’activité des cabinets de recrutement a ainsi chuté de 70% en moyenne, selon le syndicat professionnel des cabinets de conseil en recrutement, Syntec Conseil.

Dans certains secteur, cette baisse atteint même 100%. C’est par exemple le cas dans le tourisme, totalement à l’arrêt en France et dans le monde, ou dans le retail, la distribution et le transport. Dans ces secteurs, de nombreux cabinets redoutent la faillite et attendent avec impatience la réouverture des établissements accueillant du public.

Préparer la reprise

Contraints d’attendre la reprise de l’activité, les cabinets de recrutement tentent tout de même de rentabiliser cette période en avançant sur d’autres tâches. Certains mettent à jour leurs bases de données, d’autres travaillent avec les candidats, en réalisant des entretiens vidéos ou en proposant des bilans de carrière.

Surtout, beaucoup de cabinets profitent de l’inactivité actuelle pour se réorganiser. Ils sont ainsi nombreux à développer leur utilisation des outils numériques pour pouvoir mettre en relation clients et candidats. Ils espèrent de la sorte convaincre les entreprises de réaliser le processus d’embauche à distance, pour finaliser le recrutement dès la reprise, probablement à partir du 11 mai.

Après une période d’abattement, l’optimisme semble avoir repris le dessus parmi les recruteurs. Pour Antoine Morgaut, président du comité métiers de Syntec, « nous sommes arrivés à une sorte de point d’inflexion » et l’heure semble être à l’optimisme. La relance des embauches pourrait même être, selon lui, plus importante que prévu lors de la reprise de l’activité.

Par ailleurs, certains secteurs doivent embaucher pour répondre à la hausse de leur activité due à la crise du coronavirus. Ainsi, l’agroalimentaire recrute des comptables ou des responsables paie. L’avenir reste donc très incertain pour les cabinets de recrutement, mais entre crainte du pire et optimisme de nécessité, les acteurs du secteur semblent, malgré tout, tenir le coup.

Guide 2019

Recruter en interim

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide 2019

Guide 2019

Recruter en interim

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.