Recruter est de plus en plus difficile pour les PME

D’après le dernier baromètre Rexecode sur la trésorerie, la croissance et l’investissement dans les PME, les petites entreprises ont de plus en plus de mal à recruter. Ces difficultés croissantes depuis plusieurs années atteignent maintenant un niveau inquiétant.

Des difficultés à recruter pour 4 PME sur 5

Parmi les PME interrogées par Rexecode, 82% des entreprises ayant cherché à recruter au cours des douze derniers mois ont signalé des difficultés de recrutement. Cette proportion est en forte hausse sur un an, puisqu’elle n’était que de 70% au 2e trimestre 2018.

Ces difficultés pèsent sur l’activité de 47% d’entre elles. Elles sont 41% à avoir des craintes quant à leur impact à venir sur l’activité espérée.

Une trop grande inadéquation entre les attentes des entreprises et les profils des candidats

L’inadéquation entre les attentes des entreprises et les caractéristiques des candidats est la première source de difficultés dans le recrutement. Elle est citée par 83% des PME. L’absence de candidat « adapté » est elle mentionnée par 74% d’entre elles.

Les entreprises se plaignent également d’un niveau de qualification insuffisant des candidats, de leur manque d’expérience et de leur faible adaptabilité à l’entreprise. Le salaire demandé n’est cité que par 17% des PME, contre 20% l’an passé.

L’évolution des politiques de recrutement des PME

Face à ces difficultés, plus de la moitié des PME font évoluer leur politique de recrutement. Elles utilisent ainsi de plus en plus les réseaux sociaux ou les cabinets de « chasseurs de têtes ».

Les petites entreprises opèrent également des modifications dans leur organisation interne. Elles augmentent la durée de travail des salariés en place, les forment en développant leur polyvalence ou leur offrent une meilleure rémunération.

Certaines PME font appel à des prestataires extérieurs (intérim, sous-traitance, travail détaché) ou adaptent les profils des postes à pourvoir. Mais les chefs d’entreprise sont peu nombreux à investir dans l’automatisation des tâches pour faire face aux difficultés de recrutement.

Malgré toutes ces actions, un quart des PME disent avoir dû restreindre leur activité à cause de leurs difficultés à recruter.

Consultez le Baromètre trimestriel « Trésorerie Investissement Croissance des PME » de mai 2019 ici.

Guide 2019

Recruter en interim

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide 2019

Guide 2019

Recruter en interim

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.