Embaucher un conducteur de transport de marchandises sur porteur en alternance

Le rôle du conducteur de transport de marchandises sur porteur est l’acheminement par voie routière des marchandises embarquées à bord de son camion porteur.

Son travail consiste aussi à enlever ces marchandises, les transporter et les livrer sur un délai imparti.

La distance à parcourir varie selon la taille du porteur ainsi que de la nature ou du volume du chargement et des clients à livrer.

Un métier très sollicité

Bien que la majorité des conducteurs de transport de marchandises sur porteur soient des hommes, le métier se féminise progressivement. Ce sont les entreprises de transport qui sont les principaux preneurs pour les conducteurs routier de marchandises sur porteurs, mais les entreprises des secteurs industriel et commercial expriment également une très forte demande.

Dans certains secteurs, le conducteur(trice) du transport de marchandises sur porteur est aussi désigné comme conducteur routier de transport de marchandises ou chauffeur routier de transport de marchandises. Ainsi, plus de 20 000 conducteurs en France sont concernés par ce métier, dont 80% travaillant sur le territoire national tandis que 20% exercent à l’international.

Actuellement, les engagements écologiques et le développement des solutions technologiques apportent des évolutions et des changements aux compétences de ce métier. Ainsi, les besoins en compétences et en qualification des recruteurs s’accroissent, d’où la nécessité de recourir à l’alternance afin de former des candidats à même de suivre et de contribuer au développement de l’entreprise.

Tout savoir sur le métier de conducteur de marchandises sur porteur

Les missions du conducteur de marchandises sur porteur comprennent toutes les opérations relatives aux marchandises transportées depuis l’enlèvement à l’entrepôt jusqu’au déchargement lors de la livraison. Il peut également être amené à s’occuper du chargement et au déchargement des marchandises.

Le conducteur de transport de marchandises sur porteur est aussi chargé d’assurer des fonctions administratives notamment en ce qui concerne les bordereaux de livraison et les documents réglementaires pour la police et les douanes. Enfin, il est chargé de l’entretien régulier de son véhicule, et doit détecter les pannes et effectuer les dépannages simples et réguliers qui n’ont pas besoin du concours d’un professionnel.

Principales fonctions du conducteur de transport de marchandises sur porteur

Les journées de travail d’un conducteur de marchandises consistent à sillonner les routes à bord de son véhicule pour effectuer des livraisons de marchandises à un ou plusieurs clients suivant des délais impartis. Ainsi, il doit charger les marchandises à bord du véhicule selon la liste des clients, superviser et participer au chargement si besoin est. Il parcourt de longues, moyennes ou courtes distances pour amener les marchandises à destination, sans oublier de respecter les temps de pauses obligatoires qui garantissent sa sécurité. Le conducteur du transport de marchandises sur porteur doit en outre se porter garant de la sécurité du chargement, en s’assurant de son arrivée à bon port et dans son état initial. Chaque livraison doit être attestée grâce aux bonds ou bordereau et le déchargement peut ensuite être effectué. Enfin, il doit mettre à jour tous les documents administratifs relatifs à son chargement.

Quels diplômes et qualifications pour devenir conducteur du transport de marchandises sur porteur?

Il n’y a pas de diplôme ou de titre précis requis à posséder afin de postuler comme conducteur(trice) de transport de marchandises sur porteur. Cependant, en toute logique, la possession d’un permis de conduire C ou C1 est obligatoire et il faut suivre la FMO en transport de marchandises d’une durée de 140 heures qui est d’ailleurs ouverte à tout conducteur titulaire du permis cité précédemment. Elle permet d’exercer la profession de conducteur dans le respect de la règlementation professionnelle et de la sécurité.

Les évolutions du métier poussent cependant de plus en plus de recruteurs à exiger le CAP conducteur routier marchandises qui est préparé en deux ans après la troisième, le titre professionnel de CTRMP ou encore le Bac Pro conducteur transport routier de marchandises qui se prépare en 3 ans après la troisième ou en deux ans après le CAP.

Ainsi, la formation en alternance permet de compléter le CAP ou le Bac Pro par un BTS ou encore un DUT en Transport routier pour le conducteur de transport de marchandises sur porteur.

Quelles sont les compétences requises et les qualités nécessaires pour devenir conducteur de transport de marchandises sur porteur?

Pour être conducteur de transport de marchandises sur porteur, il faut avoir un minimum de connaissances et de savoir-faire au sujet des caractéristiques techniques des véhicules ainsi que de l’informatique embraquée et du guidage par satellite. Le conducteur doit aussi être capable d’optimiser la consommation, de connaître les techniques de chargement et d’arrimage.

Il est obligatoire de connaître les règlementations du transport de marchandises sur l’ensemble du réseau routier tant au niveau national qu’international et il en est de même pour la santé et sécurité routière et environnement. Le conducteur de transport de marchandises sur porteurs doit aussi avoir des connaissances en service et logistique, notamment pour l’organisation des transports ainsi que la valorisation de l’image de l’entreprise. Enfin, il faut avoir des connaissances d’une langue étrangère pour ceux qui sont amenés à faire des trajets internationaux.

En termes de qualités, le conducteur du transport de marchandises sur porteur se doit d’avoir une très bonne capacité de concentration et d’attention. En effet, les heures de trajets doivent se faire en sécurité, aussi bien pour lui-même que pour son chargement. En outre, il doit aussi avoir une constitution robuste car le physique est très sollicité, surtout lors des trajets très longs pendant lesquels il roule de jour et de nuit. Dans la même lignée, il faut avoir une excellent vision et audition sans antécédents médicaux notamment cardiaques.

Etant amené à être en contact avec la clientèle et les autres automobilistes, le conducteur de marchandises sur porteur doit être courtois et avoir un sens du relationnel, ne serait-ce que parce qu’il représente l’image de l’entreprise qui l’emploie. Enfin, il se doit de respecter les codes de la route et faire attention aux limitations de vitesse qui concernent son type de véhicule. Il faut savoir qu’un disque relié au  compteur du véhicule enregistre la vitesse et le moindre écart risque le retrait du permis de conducteur.

Perspectives d’évolution du poste

Le conducteur du transport de marchandises sur porteur peut commencer sa carrière avec des porteurs de petit ou moyen tonnage et au fil du temps, il peut être amené à conduire des véhicules plus imposants côté gabarit. Il est aussi envisageable de se spécialiser dans un autre type de transport ou le transport de certains produits plus délicats comme le pétrole, en citerne.

Un conducteur commençant avec des trajets de courte distance peut également passer progressivement à de plus longues distances. Les plus entreprenants peuvent choisir d’exercer à leur compte, mais avant il faut obtenir une capacité professionnelle ou des expériences à la tête d’une entreprise de transport.

Le conducteur du transport de marchandises peut aussi se tourner vers une carrière d’encadrement et de formation. Après une formation, il est donc possible de devenir conducteur(trice) routier spécialisé ou grand routier, conducteur indépendant ou encore formateur dans le transport de marchandises sur porteur.

La formation en alternance, outil de recrutement

La formation en alternance est avantageuse aussi bien pour les entreprises que les demandeurs d’emploi. Ces derniers peuvent mettre leurs compétences à niveau tout en s’habituant déjà à la culture de l’entreprise qui l’a engagée en alternance.

Recruter des candidats hors de l’entreprise

Ce type de recrutement externe s’ouvre à deux catégories d’âge de candidats, les moins de 26 ans et ceux âgés de 26 ans et plus.

Ainsi, ceux qui ont 26 ans et moins qui ont un niveau inférieur au bac peuvent accéder à un contrat d’apprentissage permettant de recruter et de former des candidats de 16 ans au moins tandis que les titulaires d’un bac peuvent choisir entre plusieurs formations en alternance dans le transport.

Les candidats de 26 ans et plus peuvent quant à eux accéder un contrat de professionnalisation donnant accès une formation professionnelle qualifiante à l’issue de laquelle on obtient un diplôme, une qualification professionnelle reconnue par un CQP (certificat de qualification professionnelle) ou un titre. Il s’agit d’alterner les formations présentielles en salle et les séances en entreprise.

Le recrutement interne

Les entreprises peuvent également choisir de former leurs employés déjà en poste en alternance afin de mettre leurs compétences à jour et de leur permettre une évolution au sein de la structure. Ils pourront ainsi faire de plus longues distances, conduire un plus gros véhicule ou transporter d’autres produits que les marchandises.

Guide 2019

Recruter en interim

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide 2019

Guide 2019

Recruter en interim

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.