Quelles entreprises recrutent le plus en alternance en 2018 ?

En contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, de plus en plus d’entreprises se tournent vers le recrutement en alternance pour pourvoir à leurs besoins de main d’œuvre qualifiée.

Porté par des politiques gouvernementales volontaristes et par l’augmentation des difficultés de recrutement sur certains postes que génère la croissance, l’emploi en alternance offre de belles opportunités dans tous les secteurs d’activité.

De plus, l’offre de formations professionnelles s’est considérablement élargie et l’alternance affiche des taux d’insertion dans l’emploi beaucoup plus élevés qu’au sortir de formation initiale.

Traditionnellement, les opportunités de formation en alternance était surtout concentrées dans le secteur de l’artisanat ou des métiers de l’hôtellerie restauration. Aujourd’hui, tous les domaines d’activité ont recours à ce dispositif d’embauche: assurance, banque, audit, BTP, distribution, informatique, hôtellerie, transport-logistique, énergie, luxe…

Mais quelles sont les entreprises qui recrutent le plus en alternance en 2018 ? Notre analyse des opportunités par secteurs d’activité :

Secteur de la banque et de l’assurance

Les profils de commerciaux y sont très recherchés, notamment au sein du groupe société Société Générale et de ses filiales qui devrait recruter près de 2 000 alternants en 2018. Même chiffres au sein du groupe BNP Paribas qui domine également les offres d’emploi en alternance du secteur.

Secteur de l’audit et du conseil

Les besoins de recrutement des entreprises du secteur sont nombreux et se renouvellent chaque année. Le cabinet Deloitte, un des 4 plus importants cabinets d’audit et de conseil mondiaux, domine le marché de l’emploi en alternance et devrait recruter sur l’année près de 1 500 stagiaires et alternants.

De son coté, l’entreprise Accenture recherche de nombreux profils de niveau Bac+2 à Bac+5 et le cabinet d’audit PricewaterhouseCoopers est également un recruteur régulier d’alternants.

Secteur de l’énergie

Leader traditionnel du marché, le groupe EDF a développé une véritable gestion des ressources humaines et des compétences basée sur l’alternance. L’entreprise accueille ainsi plus de 5% de ses effectifs en alternance chaque année sur ses différents corps de métiers. EDF reste le principal employeur en alternance du secteur de l’énergie et ses filiales ne sont pas en reste, à l’image de RTE qui recrute chaque année plus de 200 alternants.

Leurs concurrents ne sont pas en reste puisque Suez, Engie ou GRDF accueille chaque année plusieurs centaines de nouveaux alternants. Engie ayant même annoncé vouloir dépasser le taux de 5 % d’alternants dans ses effectifs avec l’ambition d’embaucher au moins la moitié de ses alternants à l’issue de leur contrat.

Secteur de la distribution

Malgré des difficultés conjoncturelles, le groupe Carrefour reste un mastodonte de la distribution et continue de recruter massivement en alternance pour faire face aux besoins de ses activités. Le groupe recrute ainsi chaque année près de 5 000 alternants sur l’ensemble de la France.

Autre acteur important du recrutement en alternance, Décathlon recrute environ 1 500 stagiaires et alternants à l’échelle nationale. A plus petite échelle, le groupe GrandVision France spécialisé dans la distribution de produits d’optique sous les marques GrandOptical, Générale d’Optique et Solaris cherche également de nombreux profils d’alternants.

Secteur du numérique et des nouvelles technologies

Le secteur est plus éclaté et le marché de l’emploi en alternance est moins dominé par de gros acteurs qu’ailleurs. De nombreuses entreprises de taille diverses profitent pourtant de la croissance du secteur pour recruter en alternance.

De manière générale, ce sont les fonctions supports et commerciales qui sollicitent le plus d’alternants (marketing, contrôle de gestion, RH…) mais l’ensemble des corps de métiers est concerné. L’alternance est souvent ici plus qu’ailleurs une passerelle vers le recrutement en CDI.

Le groupe Orange a fortement recours au recrutement en alternance et embauche chaque année près de 5 000 alternants en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, particulièrement sur ses activités relevant du très haut débit.

Les principaux acteurs des services numérique (ESN) recrutent régulièrement des salariés en alternance pour accompagner leur développement. Capgemini, Atos ou Altran recherchent ainsi des profils d’alternants variés mais généralement d’un bon niveau de formation.

On peut également noter que Sopra Steria, leader européen de la transformation informatique, recherche 400 salariés en alternance, principalement axés sur des profils de niveau Bac+5 issus d’écoles d’ingénieurs, de commerce ou de cursus universitaires.

Secteur de construction et du BTP

Le secteur de la construction et du BTP rencontre des difficultés particulières de recrutement de profils qualifiés, d’où un engouement pour l’alternance qui permet de pallier à ce problème. Tous les niveaux d’études sont concernés (du CAP au Bac +5) ainsi que tous les métiers.

Sans surprises les trois leaders du secteur, Vinci, Bouygues et Eiffage dominent le marché de l’emploi en alternance et recrutent chaque année plusieurs milliers d’alternants sur tous leurs corps de métiers. Le groupe Bouygues par exemple recruter 2 500 salariés en alternance par an, du CAP au Master 2.

Secteur de l’automobile

Les métiers de l’industrie automobile recrutent traditionnellement en alternance pour assurer la passation des savoirs-faire et le renouvellement des compétences nécessaires à la conduite des activités de production comme de distribution.

Les deux principaux groupes automobiles français, Renault et PSA, et le groupe japonais Toyota, qui possède plusieurs site de production en France, recrutent chaque année plusieurs milliers d’alternants sur leurs différentes marques et entités. Les profils recherchés sont de tous niveaux, du CAP au Master 2, et concernent la majorité des corps de métiers du secteur.

A noter, le réseau de centre automobile Norauto accueille lui chaque année près de 200 étudiants en alternance tous diplômes confondus, du CAP au BTS et master.

Secteur de l’hôtellerie – restauration

Malgré la crise, le secteur prévoit une grande vague de recrutement et les entreprises du secteur ont traditionnellement recours à l’alternance pour embaucher.Au delà des seuls métiers de bouche, le secteur recrute aussi sur de nombreux métiers supports, de l’accueil ou de l’encadrement.

Parmi les gros acteurs du secteur, on peut relever que McDonald’s ou Starbucks recrutent de nombreux salariés en contrats d’apprentissage et de professionnalisation sur des postes d’assistants au sein de toutes les fonctions support (contrôle interne, analyse financière, contrôle de gestion, ressources humaines, achats…).

Dans l’hôtellerie, le groupe Accor recrute fortement en alternance et prévoit ainsi de signer 500 contrats en alternance d’un à trois ans sur des postes de niveaux variés (CAP à Bac+5).

Secteur du luxe

L’offre de formations en alternance dans le secteur du luxe s’est considérablement développés ces dernières années pour répondre à la demande des entreprises qui recrutent désormais des alternants à tous les niveaux : de la production à la distribution en passant par les fonctions supports ou d’encadrement (contrôle interne, analyse financière, contrôle de gestion, ressources humaines, achats…).

Les métiers de l’artisanat de luxe sont particulièrement demandeurs d’alternants et le marché de l’emploi, malgré la présence de grands groupe, y est morcelé en de nombreux acteurs de petites et moyennes tailles.

Le groupe LVMH a d’ailleurs créé en 2014 son propre organisme de formation en alternance, « L’Institut des Métiers d’excellence », pour transmettre les savoir-faire indispensables à ses activités à de futurs salariés.

Secteur public

Au sein du secteur public, des contrats en alternance sont proposés en fonction des plans d’actions mis en place dans les domaines de l’éducation, la technologie, la sécurité intérieure, le tourisme, le commerce, la santé, la défense, le travail, le sport, la jeunesse, la culture, la justice…

L’alternance dans la fonction passe par un dispositif particulier baptisé PACTE (Parcours d’accès aux carrières de la fonction publique territoriale, hospitalière et d’Etat) qui est ouvert aux jeunes âgés de 16 à 26 ans.

Guide 2019

Recruter en interim

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide 2019

Guide 2019

Recruter en interim

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.