Le recrutement en alternance d’un ajusteur-monteur aéronautique

L’ajusteur-monteur aéronautique se charge de la préparation du montage de pièces sur un sous-ensemble (moteurs, nacelles, ailes, turbines..) ou un aéronef.

Il se base sur des dossiers techniques et doit respecter les normes de sécurité à chaque fois qu’il met en œuvre une opération.

L’ajusteur-monteur aéronautique travaille généralement dans un atelier de fabrication de pièces ou au sein d’un hangar pour l’assemblage d’un aéronef. Il peut aussi être amené à se déplacer sur un autre site ou à l’étranger.

La formation en alternance est une solution pour l’entreprise qui cherche à recruter un ajusteur-monteur aéronautique correspondant à ses besoins en compétences et qui pourra la suivre dans son évolution.

En effet, cela permet d’engager des employés formés sur mesure et d’avoir des collaborateurs déjà habitués à la culture de l’entreprise et engagés dans son développement à long terme.

Profil requis pour le poste d’ajusteur-monteur aéronautique

Les diplômes et qualifications requises

Pour accéder au métier d’ajusteur-monteur aéronautique, il y est possible de choisir entre plusieurs types de formation:

  • CAP Aéronautique, option structure
  • CAP MCA (Mécanicien Cellule Aéronef)
  • Bac pro Aéronautique, option structure
  • Bac pro Aéronautique, option mécanicien système cellule

Les compétences requises 

Comme dans tout métier, l’ajusteur-monteur aéronautique doit posséder des compétences variées:

– Connaître les pièces et les matériaux utilisés pour le montage

– Connaître les méthodes et techniques d’assemblage et leurs modes de fixation

– Être capable de lire des fiches de consignes et suivre de manière stricte un ensemble de procédés et de méthodes

– Être capable d’utiliser des outils manuels comme le grattoire ou la lime, et les machines-outils afin de procéder à la réalisation des opérations d’ajustage et de montage des pièces.

– Savoir utiliser des instruments de mesure comme la jauge, le pied à coulisse ou le palmer

– Maîtriser l’anglais technique, notamment pour comprendre les fiches d’instruction.

Qualités à posséder 

Le métier d’ajusteur-monteur aéronautique exige une précision et une attention à toute épreuve pour éviter une erreur ou un dysfonctionnement au moment où l’on monte le sous-ensemble. Ainsi, la principale qualité à posséder est l’habileté manuelle.

Lors de son travail, l’ajusteur-monteur aéronautique doit se référer aux instructions et respecter strictement les délais et les normes qualitatives. Ainsi, il doit être apte à communiquer afin de travailler efficacement en équipe et pouvoir expliquer le fonctionnement des machines ou des procédés.

Les conditions de travail de l’ajusteur-monteur aéronautique peuvent être éprouvantes: la poussière, le bruit des machines, la station debout prolongée… Il doit aussi être disponible pour les déplacements fréquents selon ses fonctions et l’entreprise où il travaille, sans oublier les horaires décalés. Il doit ainsi posséder un véhicule et avoir le permis.

Les secteurs pourvoyeurs d’emplois pour l’ajusteur-monteur aéronautique

Le métier d’ajusteur-monteur est en tension dans le secteur de l’aéronautique qui est lui-même en constante évolution. Il regroupe des entreprises aux activités diverses comme les motoristes, les avionneurs, les entreprises spécialisées dans le domaine spatial ou les missiles…

De nombreux nouveaux projets sont créés dans ce secteur, d’où la pénurie de qualifications et de nombre d’ajusteur-monteur aéronautique éprouvé par les entreprises.

Ce poste peut avoir de nombreux autres intitulés: ajusteur mécanicien, opérateur en ajustage mécanique, opérateur de fabrication et opérateur de montage.

Le travail de l’ajusteur-monteur aéronautique

Ses missions

Avant d’assembler les pièces constituant le sous-ensemble d’un aéronef, l’ajusteur-monteur aéronautique doit réceptionner les pièces en question et faire les ajustements nécessaires afin d’assurer la cohérence de l’ensemble.

Ses missions peuvent aussi comprendre la réalisation des opérations d’usinage sur certaines pièces afin de les préparer au montage. Quand l’assemblage est terminé, l’ajusteur-monteur aéronautique doit procéder à des tests et des contrôles afin d’assurer qu’il fonctionne bien et réaliser les ajustements si besoin est.

Attributions de l’ajusteur-monteur aéronautique

L’ajusteur-monteur aéronautique doit se baser sur des plans mécaniques ou des dossiers techniques pour effectuer les travaux suivants:

– Réceptionner les pièces, déterminer les éléments formant l’ensemble à monter et déterminer leur mode de fixation.

– Ajuster et usiner: vérifier la régularité des pièces fournies, corriger les défauts éventuels des pièces et usinage pour préparer la pose des fixations.

– Monter ou assembler: assembler les pièces en suivant les instructions ou sur un ordre déterminé par l’ajusteur-monteur aéronautique lui-même, monter les fixations, ajuster pour améliorer les connexions entre les différents éléments, opérer l’étanchéité et la métallisation de l’ensemble.

– Tester, contrôler et régler: effectuer des essais et tests afin de vérifier le fonctionnement de l’ensemble et procéder aux réglages si besoin est.

– Renseigner sur les données concernant le contrôle et la traçabilité.

L’évolution de carrière de l’ajusteur-monteur aéronautique

Pour gagner en expérience dans le métier d’ajusteur-monteur aéronautique, rien de tel que la pratique. Au bout de plusieurs années, il est possible d’accéder aux postes de chef d’équipe ou de préparateur méthodes.

L’ajusteur peut aussi devenir responsable du contrôle qualité ou gestionnaire de production et peut occuper d’autres fonctions selon les possibilités de l’entreprise.

En se formant en alternance, l’ajusteur-monteur aéronautique peut évoluer plus rapidement au niveau professionnel et accéder aux postes suivants: chef d’équipe, technicien de méthodes, préparateurs de méthodes, responsable du contrôle qualité, responsable de production et gestionnaire de production.

Former en alternance l’ajusteur-monteur aéronautique

Le recrutement en externe à l’entreprise

– Les candidats de 26 ans et moins

S’ils n’ont pas encore le Bac, ces candidats ont deux options qui s’offrent à eux:

  • Contrat d’apprentissage qui permet aux entreprises de recruter et de former des candidats de 16 ans et plus
  • Bac professionnel qui ouvre l’accès à plusieurs formations en alternance pour devenir ajusteur monteur aéronautique.

S’ils ont un niveau Bac, ils peuvent signer un contrat d’apprentissage leur donnant accès à une formation en alternance afin d’obtenir un diplôme de niveau Bac+2 (BTS ou DUT).

– Les candidats de 26 ans et plus

Cette catégorie de candidats peut signer un contrat de professionnalisation afin d’accéder à une formation professionnelle qualifiante consistant à alterner cours théorique dans un centre prévu à cet effet et formation pratique en entreprise.

Évolution interne à l’entreprise

Pour pouvoir procéder au recrutement de nouveaux ajusteurs-monteurs aéronautiques, l’entreprise peut décider de faire évoluer les actuels ajusteurs-monteurs aéronautiques vers d’autres postes. Pour ce faire, la formation en alternance est nécessaire afin d’acquérir les compétences et qualifications nécessaires.

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.