Le recrutement en alternance d’un stratifieur mouliste

Le stratifieur mouliste est un ouvrier dont la mission principale consiste en la fabrication des pièces pour la construction automobile, navale ou aéronautique à partir de matériaux composites complexes.

Pour ce faire, il doit procéder à la réalisation d’un drapage ou d’une stratification dans un moule ou des résines plastiques ou encore des fibres textiles comme le Kevlar, la fibre de verre, l’aramide, le bore et le carbone.

Le stratifieur peut travailler manuellement ou à l’aide d’appareils suivants techniques de stratification. Il peut également être amené à effectuer des opérations d’assemblage en vue d’obtenir un produit final.

Pour engager un stratifieur qualifié, les entreprises peuvent se tourner vers la formation en alternance. Il s’agit en effet d’une formation personnalisée aux méthodes et métiers de l’entreprise qui permettent aux futurs stratifieurs d’être en phase avec son évolution.

Le profil requis pour devenir stratifieur

Les diplômes à posséder pour devenir stratifieur

Pour devenir stratifieur, il faut au moins un niveau CAP dans les options suivantes:

  •     CAP Mise en œuvre des matériaux composites, mouleur-stratifieur ou
  •     CAP mise en œuvre des matières plastiques
  •     CAP Composites, plastiques chaudronnés
  •     CAP Aéronautique

Les niveaux suivant permettent aussi d’accéder au métier de stratifieur:

  •     Bac professionnel en plasturgie
  •     BAC professionnel industriel (aéronautique option structures, mécanique productique)
  •     titre professionnel d’opérateurs composites hautes performances
  •     titre professionnel de technicien d’atelier en matériaux composites
  •     Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie de stratifieur en matériaux composites
  •     Certificat de qualification professionnelle (CQP) Plasturgie : opérateur spécialisé en matériaux composites

Après le niveau Bac, il est possible pour stratifieur d’accéder aux formations en alternance suivantes afin d’obtenir un niveau BTS (Bac+2):

  •     BTS Europlasticset composites
  •     DUT Sciences et génie des matériaux (SGM)
  •     BTS Traitement des matériaux.

Les qualités requises pour devenir stratifieur

Pour devenir stratifieur, il faut avoir une certaine habileté, en plus d’être rigoureux et pointilleux sur les détails au cours de la réalisation des tâches, particulièrement la finition.

Le stratifieur est tenu de respecter les règles de sécurité afin de préserver sa santé ainsi que celle de ses équipes. Il doit avoir une bonne capacité d’adaptation et être en phase avec l’évolution des technologies et des produits.

Étant amené à travailler au sein d’atelier ou de sites de production dans un environnement de travail très chimique, le stratifieur ne doit souffrir d’aucune allergie aux poussières, solvants, et odeurs de résine.

Il doit aussi faire preuve de prudence et porter en permanence un équipement de sécurité.

Les compétences requises pour accéder au métier de stratifieur

Le métier de stratifieur est très technique et conduit à la manipulation de matériaux composites suivant des procédés et des techniques particuliers. Ainsi, cela nécessite la maîtrise et la pratique de connaissances comme lire un plan de fabrication, effectuer des calculs dimensionnels, connaître les caractéristiques des matières textiles et des tissus ainsi que les techniques de transformation des matériaux composites.

Le stratifieur doit aussi connaître les règles d’obtention des matériaux composites de qualité ainsi que les procédures de contrôle et d’essai. il doit respecter la qualité, les délais et coûts imposés, savoir rédiger des documents techniques et maîtriser l’anglais technique.

L’évolution professionnelle du stratifieur

Le stratifieur est demandé dans le vaste marché de l’industrie automobile, navale et aéronautique. Avec quelques années d’expérience, il peut accéder aux fonctions de préparateur méthodes ou de contrôleur qualité.

Il peut également envisager de suivre une formation en alternance et ainsi obtenir les qualifications requises pour accéder aux postes de chef d’équipe ou de chef d’atelier. Une spécialisation dans une tâche en particulier permet au stratifieur de devenir maquettiste ou technicien dans la production,les matériaux ou de le traitement de surface.

Enfin, comme dans tout métier, le stratifieur peut choisir de se mettre à son compte par la création d’un atelier de fabrication ou de réparation d’automobile, d’avion ou de bateau.

Stratifieur, un métier en tension

Les stratifieurs sont sollicités au sein des chantiers navals, des entreprises de construction nautique, avionneurs, équipementiers ou motoristes. En effet, ce technicien est utile à la réalisation de pièces spécifiques. Néanmoins, les demandes pour ce poste en particulier se font plus nombreuses que les candidats qualifiés à cause de la récente apparition du métier ainsi des évolutions des produits et procédés.

De plus, le fait que stratifieur soit amené à travailler au sein d’un environnement très chimique est un frein pour les personnes qui sont allergiques.

Le stratifieur peut aussi être désigné sous les nom suivants: mouleur en stratifié, stratifieur mouliste, maquettiste prototypiste en stratifiés ainsi que stratifieur-drâpeur.

Focus sur le métier de stratifieur

Les missions du stratifieur

Le stratifieur est un ouvrier dont la mission est la fabrication de pièces qui sont destinées à produire des aéronefs, des voitures ou des bateaux à partir de matériaux composites imprégnés de résines.

Il doit mouler les pièces en réalisant le drapage ou la superposition de couches de matériaux et de résines. Il doit aussi polymériser les pièces créées pour qu’elles soient rigides en effectuant un traitement thermique et contrôler la qualité afin de corriger les défauts sur les pièces.

Les tâches et les fonctions du stratifieur

Le stratifieur est tenu de porter en permanence un équipement de sécurité pendant ses heures de travail afin de se protéger des émanations qui peuvent être toxiques.

Pour la fabrication de pièces en matériaux composites, le stratifieur doit tracer et découper les matériaux de renforts, effectuer le revêtement du moule d’une couche de cire et d’une couche de gel coat ou de tissu d’arrachage en guise de protection.

Ensuite, le stratifieur doit effectuer le drapage en superposant les couches de tissus ou de fibres et en imprégnant les résines. L’ébullage consiste à remonter le mélange de résine à travers les fibres et à enlever les bulles à la surface du mélange.

Le stratifieur procède ensuite à la polymérisation par traitement thermique dans des fours, autoclaves, étuves etc pour obtenir des matériaux rigides. Après cette étape vient le démoulage et le séchage ainsi que l’usinage et la finition.

De manière générale, le stratifieur doit s’organiser ainsi:

  •     Préparation :

– organisation du poste de travail

– vérification de la disponibilité des composants

  •     Contrôle qualité :

– écarts de fabrication

– correction des éventuels défauts sur les pièces

  •     Documentation technique, données de contrôle et traçabilité assemblage par rivetage et collage.

La formation en alternance pour recruter un stratifieur

Le recrutement en externe à l’entreprise

– Pour les candidats de 26 ans et moins

Avec un niveau inférieur au Bac, cette catégorie de candidats a deux options:

  •     contrat d’apprentissage : il permet aux entreprises de recruter et de former des candidats d’au moins 16 ans
  •     bac professionnel qui permet d’accéder à plusieurs formations en alternance pour devenir stratifieur.

Avec un niveau Bac, le contrat d’apprentissage permet d’accéder à une formation en alternance afin d’obtenir un diplôme de niveau bac+2 BTS ou DUT.

– Pour les candidats de 26 ans et plus

Ils peuvent opter pour un contrat de professionnalisation leur permettant d’accéder à une formation professionnelle sanctionnée par un diplôme, un titre, un CQP ou une qualification professionnelle reconnue.

Évolution interne à l’entreprise

Le métier de stratifieur est en constante évolution, à l’instar des technologies et matériaux qui y sont liés. En cas d’accroissement d’activité, l’entreprise peut envisager de faire un recrutement en interne.

Il est aussi envisageable de faire évoluer des stratifieurs déjà en poste vers des fonctions plus élevées. Pour ce faire, l’entreprise peut leur proposer de se former en alternance afin d’acquérir de nouveaux savoirs.

Guide 2019

Recruter en interim

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide 2019

Guide 2019

Recruter en interim

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.