Comment réussir son recrutement en alternance à Nice?

Bordant la Méditerranée, la ville de Nice privilégie d’une situation géographique extraordinaire qui bénéficie au dynamise de ses activités économiques. Les activités touristiques participent toujours pleinement à la croissance, bénéficiant d’une saison estivale toujours plus étalée, et le secteur des services à la personne y connait un fort développement, souvent plus élevé que la moyenne nationale.

Le marché de l’emploi se porte bien à Nice puisque les projets de recrutement devraient augmenter en 2018 selon l’enquête sur les besoins en main d’œuvre locaux menée par Pôle Emploi. Le bassin niçois devrait ainsi générer 24 785 recrutement sur l’année 2018 dont près de 43% sur des métiers en tension pour lesquels les employeurs rencontrent des difficultés d’embauche. Des tensions sont ainsi particulièrement présentes sur certains métiers, ce qui encourage les entreprises à trouver de nouvelles solutions de recrutement.

Les recruteurs peuvent choisir d’engager les candidats en alternance dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation pour faire face à ces problèmes d’embauche et au manque de candidats qualifiés qui touchent certains métiers en tension.

Cette option s’avère avantageuse, dans la mesure où les entreprises peuvent former les candidats avant même de les embaucher définitivement. Les alternants y trouvent aussi leur compte puisqu’ils accèdent au savoir-faire des entreprises et valident leurs diplômes tout en bénéficiant d’une rémunération.

Le chemin à parcourir jusqu’à la signature du contrat ne sera pas facile pour l’employeur qui doit identifier les formations répondants à ses besoins et trouver les candidats idoines. Il est primordial de s’appuyer sur l’expertise et les conseils des acteurs locaux de l’alternance pour s’entourer de tous les interlocuteurs capables de fournir des renseignements et des informations utilés lors de la sélection de candidats et les démarches d’ordre administrative.

Les organismes paritaires

La réforme de la formation professionnelle qui devrait être bientôt appliquée prévoit quelques changements sur le rôle des Opérateurs Paritaires Collecteurs agréés qui ont pour le moment la responsabilité de collecter les cotisations des entreprises en finançant la formation professionnelle des salariés. Il s’agit d’acteurs non négligeables de l’univers de la formation. Ce sont donc de vrais interlocuteurs à qui s’adresser pour bien s’informer.

Il existe 20 OPCA (dont 2 interprofessionnels) à qui les entreprises peuvent demander des informations selon les branches d’activités auxquelles elles sont rattachées.

  • ACTALIANS : professions libérales, établissements de l’hospitalisation privée et de l’enseignement privé ;
  • ANFA : services de l’automobile ;
  • FAFIEC : ingénierie, informatique, études et conseils ;
  • FAFIH : industrie hôtelière et activités de loisirs ;
  • FAFSEA : exploitations et entreprises agricoles ;
  • FAF.TT : entreprises de travail temporaire ;
  • FORCO : commerce et distribution ;
  • INTERGROS : commerce de gros et commerce international ;
  • OPCA 3+ : Industries de l’ameublement, du bois, des matériaux pour la construction et l’industrie et de l’inter-secteur papiers cartons ;
  • OPCA DÉFI : industries chimiques, pétrolières, pharmaceutiques et plasturgie ;
  • OPCA BAIA : banques, sociétés et mutuelles d’assurances, agents généraux d’assurance, sociétés d’assistance ;
  • OPCA Transports et services : transports et propreté, agences de voyage et de tourisme ;
  • OPCALIM : industries alimentaires, de la coopération agricole et de l’alimentation en détail

Les organismes de formation

Autre acteur incontournable à qui les employeurs peuvent se fier, les organismes de formation sont sollicités par les candidats à la recherche d’un contrat en alternance dès qu’ils décident de choisir cette voie. Ils sont donc bien placés pour fournir des informations de qualité aux employeurs qui ont du mal à trouver les bons candidats.

Les Centres de Formation d’Apprentis ou CFA s’occupent exclusivement de la formation pour les candidats suivant une formation dans le cadre d’un contrat d’apprentissage. Pour un contrat de professionnalisation, des structures privées et publiques peuvent se charger de la formation. Parmi les nombreux établissements d’apprentissage dans la ville de Nice, on distingue des CFA, des Sections de formation, des Unités de Formations des Apprentis, etc.

Les organismes de formation en professionnalisation sont nombreux à Nice et de statuts variés (public ou privés). Pour savoir quels établissements peuvent prodiguer des formations en alternance et trouver une formation dans la ville de Nice, il suffit de se rendre sur le portail de l’alternance ici.

Les Points A

Les recruteurs peuvent également se rapprocher des Points A, un réseau mis en place par les Chambres de Commerce et d’Industrie pour obtenir de plus amples informations sur les recherches et les attentes des futurs alternants en apprentissage.

Ces points d’information offrent aux candidats mais aussi aux employeurs des renseignements plus détaillés. Des conseillers y sont même disponibles pour répondre à leurs requêtes et attentes. Les recruteurs peuvent tout à fait s’informer auprès d’eux pour mieux diriger leurs attentes.

Les coordonnées des Points A sont accessibles ici.

Les chambres consulaires

Il est également conseillé de se rapprocher des chambres consulaires. Ces dernières peuvent en effet fournir des renseignements précieux quant aux recherches des candidats. Leur expertise permet d’analyser le marché de l’alternance.

Selon leur secteur d’activités, les employeurs peuvent s’adresser à :

La chambre de commerce et d’industrie (CCI)

Adresse : 20 Boulevard Carabacel, 06005 Nice, France

Téléphone : +33 800 42 22 22

La chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA)

Adresse : 81 Avenue Léon Bérenger, 06700 Saint-Laurent-du-Var, France

Téléphone : +33 4 93 14 16 14

Les chambres agricoles (CA)

Adresse : Min Saint-Augustin, 06296 Nice, France

Téléphone : +33 4 93 18 45 00

Les structures de conseil et d’orientation

Les recruteurs pourront s’adresser aux structures d’information et d’orientation pour trouver des candidats pouvant répondre aux attentes des postes en termes de compétences et de qualifications. Pour ce faire, ils pourront solliciter :

L’AFPA : Association Nationale de la Formation Professionnelle des Adultes

Les GRETA : Groupements d’Établissements publics locaux d’enseignement

L’INFA : Institut National De Formation Administrative

Ces entités peuvent venir en aide aux employeurs en leur procurant des informations sur les formations, les candidats, etc.

Guide 2019

Recruter en interim

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide 2019

Guide 2019

Recruter en interim

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.