Comment recruter en alternance un monteur échafaudeur?

Le monteur échafaudeur intervient sur les chantiers difficiles d’accès et il a la responsabilité de la sécurité des ouvriers qui y travaillent. Il assemble des structures appelées échafaudages selon les normes de sécurité. Le chef de chantier lui fournit les notices et les instructions. Il les démonte en fin de chantier.

Il installe et démonte ses structures conformément aux règles et normes de sécurité. Il exerce sur les chantiers à différentes étapes de la construction ou de la rénovation d’un bâtiment : toitures, façades…

Le monteur échafaudeur est sollicité sur les ouvrages d’art ou anciens: ponts, tours, tunnels, etc. Il érige également des tribunes, plateformes, passerelles pour les manifestations publiques ou spectacles.

Le public ne connaît pas bien le métier d’échafaudeur qui manque de reconnaissance. Pourtant, l’assemblage d’un ouvrage d’échafaudage requiert des compétences spécifiques tant dans sa conception que dans son installation.

Situation du marché du travail :

Le monteur échafaudeur est engagé dans les différents secteurs des entreprises artisanales du bâtiment, que ce soit tertiaire, industriel, BTP, second œuvre, particulier. Il offre également son savoir-faire pour les entreprises spécialisées dans les interventions en hauteur.

L’utilisation de la technologie est incontournable, comme un logiciel de calcul des échafaudages de façades, de réalisation d’échafaudage, d’impression de plans, etc… De plus ces structures doivent être réalisées dans le cadre strict imposé par la loi et cela entraîne une pénurie de main d’œuvre qualifiée dans ce secteur.

La formation en alternance est souvent pour l’entreprise une solution pour faire face à une carence de candidats sur le poste et recruter un monteur échafaudeur correspondant à ses besoins en compétences et qualifications professionnelles.

Le poste de monteur échafaudeur

Les missions du poste

Le monteur échafaudeur installe son ouvrage selon les instructions de la notice de montage. Il supervise en amont, en cours ou en fin de chantier. Il identifie et maîtrise les risques. Il apporte les modifications nécessaires : son installation doit respecter les normes de sécurité et des procédés inhérentes au chantier.

Tâches et fonctions

Conformément aux mesures de sécurité liées à son métier, le monteur échafaudeur est obligé de porter une tenue de travail et des équipements de protection comme les chaussures de sécurité, gants de manutention, le casque avec jugulaire, harnais. Sans oublier les dispositifs anti-chutes, etc.

L’ingénieur ou chef de chantier lui procure croquis et instructions pour ses principales activités, à savoir :

  • Planifier et mettre en place le chantier : il lui incombe de baliser la zone de travail en posant les panneaux et les barrières de sécurité
    • Déterminer le type d’échafaudage à installer : Il le modifie ou l’adapte : tour d’accès, structure événementielle, échafaudage de service ou roulant, etc.
    • Evaluer la quantité d’éléments nécessaires. Il en gère le stockage.
  • Réaliser le montage en respectant les règlementations en vigueur et les normes de sécurité
    • Effectuer les calculs nécessaires : les charges utiles, capacité de charge au sol, etc
    • Dresser tout type d’échafaudage fixe, mobile avec ou sans toiture
    • Installer, assembler les différents éléments pour monter la structure métallique et fixer l’ensemble au bâtiment
    • Démonter les structures anciennes
    • Eriger et amarrer les éléments complémentaires comme les échelles, les passerelles, les plateformes, les escaliers de secours, etc.
    • Sécuriser les passages pour les piétons
    • Contrôler les travaux après le montage et les inscrire dans le rapport
  • Effectuer les travaux d’entretien
    • Démonter méthodiquement les échafaudages et les stocker
    • Nettoyer et entretenir les matières et les outillages
    • Réparer ou remplacer les éléments et pièces défectueux
    • Jeter et gérer les déchets tout en respectant l’environnement

Profil du monteur échafaudeur

Les prérequis professionnels pour le métier de monteur échafaudeur

Avec une expérience professionnelle, on peut accéder sans diplôme au métier de monteur échafaudeur. Cependant, une formation de base est indispensable, à savoir :

  • CAP/BEP en construction métallique
  • CAP/BEP du bâtiment ou de l’industrie

Ces formations seront complétées par un diplôme de niveau bac (bac professionnel, brevet professionnel) pour évoluer vers un poste d’encadrement. La formation en alternance lui permettra d’obtenir un certificat de qualification professionnelle (CQP) :

  • CQP Monteur d’échafaudages
  • CQP Monteur de plateformes suspendues

Pour conduire des engins de manutention, il doit être titulaire d’un Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité (CACES).

Les compétences du monteur échafaudeur

Les réalisations d’ouvrages d’échafaudage nécessitent la vigilance concernant la sécurité des ouvriers sur les chantiers. Le monteur échafaudeur se doit de maîtriser certaines compétences à savoir :

  • Connaitre les règlementations professionnelles et règles de sécurité pour le travail en hauteur
  • Connaitre les différents types d’échafaudages : tour d’accès, échafaudage roulant, structure événementielle, échafaudage de service, etc.
  • Maitriser les techniques de stabilité d’un échafaudage
  • Maitriser le montage et démontage d’un échafaudage
  • Savoir adapter ou modifier un échafaudage
  • Savoir lire les plans et croquis
  • Maitriser les techniques de collage à chaud et de soudage
  • Capacité à conduire des engins de chantier
  • Utiliser les logiciels de réalisation et d’impressions de plans de tours, de cuves et de plateformes (WinDec3D, Autocad), de façades…
  • Utiliser le logiciel de calcul de réalisation d’échafaudage de façades (Wincal2)

Les qualités du monteur échafaudeur

Sur les différents chantiers, le monteur échafaudeur travaille en équipe nécessitant donc de sa part certaines qualités humaines, à savoir :

  • Etre communicant : il veillera à maintenir de bonnes relations avec tous ses interlocuteurs pour assurer la coordination des travaux du chantier
  • Savoir apprécier les volumes et évaluer correctement les distances et les tailles
  • Etre capable de s’adapter aux modes opératoires inhérentes à chaque chantier
  • Avoir une bonne condition physique et surtout il ne doit pas avoir le vertige
  • Etre capable de supporter et de s’adapter au travail en extérieur en toutes saisons

Un métier en tension

Le métier de monteur échafaudeur manque de visibilité et reste peu apprécié par les jeunes ou le public.

Concevoir un ouvrage d’échafaudage requiert des connaissances spécifiques. Le montage, le démontage demandent de bonnes capacités physiques et de l’endurance en toutes saisons.

Le métier est très fortement encadré par le code du travail. Il comporte des risques : les chutes de hauteur dans le bâtiment sont une des causes mortelles d’accident du travail.

Il doit donc se tenir informé et suit les avancées technologiques dans son secteur. Il est capable d’utiliser les logiciels du métier comme :

  • WinDec3D
  • Autocad©
  • Wincal2

Les autres intitulés du poste :

  • Monteur d’échafaudages
  • Monteur en constructions métalliques
  • Poseur en structures métalliques
  • Monteur en structures métalliques

Évolution dans la profession de monteur échafaudeur

Le monteur échafaudeur peut gravir les échelons, selon ses expériences professionnelles acquises tout au long de son parcours. Il peut débuter comme aide-monteur et évoluera vers le poste de monteur.

A terme, il pourra accéder au poste de :

  • Chargé de travaux
  • Chef monteur
  • Chef de chantier

Recruter un monteur échafaudeur par la formation en alternance

Recrutement externe

Les candidats de 26 ans et moins

Les candidats dont le niveau est inférieur au bac ont plusieurs possibilités :

  • Formation et recrutement avec un contrat d’apprentissage pour les candidats de 16 ans au moins
  • Le bac professionnel permet de devenir monteur échafaudeur par la formation en alternance.

Les candidats avec le bac accèderont en contrat d’apprentissage à une formation pour décrocher un diplôme de niveau bac+2 (BTS ou DUT)

Les candidats de 26 ans et plus

Avec le contrat de professionnalisation et sa formation professionnelle qualifiante, ils pourront obtenir un diplôme, un Certificat de Qualification Professionnelle reconnue, un titre.

Cette formation professionnelle se base sur l’alternance entre la partie théorique en organisme de formation et la partie pratique en entreprise.

L’entreprise dispensera elle-même la formation si elle dispose d’un centre de formation en interne.

Recrutement en interne

En fonction de ses compétences et de ses expériences, le monteur échafaudeur pourra gravir les échelons, qu’il exerce dans une entreprise spécialisée en construction ou mise en place d’échafaudage et même artisanale du bâtiment. Il évoluera vers des postes de Chef monteur, Chef d’équipe, Chargé de travaux, Chef de chantier et autres postes d’encadrements.

La formation en alternance permettra à l’entreprise de faire évoluer ses salariés dans cette profession. Ils complèteront ainsi leurs qualifications pour s’adapter aux avancées technologiques pour plus de reconnaissance.

Liste des postes accessibles par le monteur échafaudeur après formation

  • Chargé des travaux
  • Chef d’équipe
  • Chef monteur
  • Chef de chantier

Guide 2019

Recruter en interim

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide 2019

Guide 2019

Recruter en interim

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.