Comment recruter en alternance un(e) piqueur(se) en maroquinerie ?

Le piqueur en maroquinerie intervient dans la fabrication des articles en cuir. Il exerce son métier en tant qu’artisan ou salarié dans une entreprise. Il a pour tâche d’assembler, de monter les différentes pièces qui constitueront des articles de poche comme les sacs, portefeuille, porte-monnaie…

Le piqueur en maroquinerie exécute les opérations de montage par collage ou par piquage selon les critères de production et de qualité prescrits par son entreprise. Quand il est posté sur une chaîne de production, il intervient après le coupeur.

Marché de l’emploi :

Il peut exercer son métier dans une entreprise artisanale de petite taille, dans les ateliers d’entreprises industrielles ou encore chez leurs sous-traitants. Ses compétences sont recherchées par les maisons de renom spécialisées dans la maroquinerie de luxe.

Le marché asiatique avec ses faibles coûts de fabrication et main d’œuvre lui fait concurrence car pour minimiser leurs coûts de production, les entreprises se tournent souvent vers ces producteurs. Mais le métier de piqueur en maroquinerie, dans le secteur du luxe, exige des compétences et des qualifications spécifiques et le secteur propose encore de nombreux débouchés.

Les grandes maisons comme les petites et moyennes industries ont souvent recours à la formation en alternance pour recruter des piqueurs maroquiniers qui auront des compétences et qualifications sur mesure à leurs métiers.

Le métier de piqueur en maroquinerie

Missions

Le piqueur en maroquinerie se charge d’assembler les pièces de cuir que le coupeur de la chaîne de production lui fournit. Il les monte pour fabriquer les divers articles de mode : sacs, chaussures, portefeuille, chaussures, vêtements…

Il utilise, selon le type d’articles à réaliser, les techniques de collage ou piquage à la machine, à la main.

Tâches et fonctions

Sur une chaîne de fabrication, il reçoit les morceaux de cuir du coupeur. Le piqueur en maroquinerie effectuera les opérations suivantes :

  • Vérification des différents morceaux
  • Composition du travail de table, à savoir :
    • Le parage : il affine les bords des doublures et des différents morceaux pour amincir les coutures
    • Le plaquage et le glaçage sous la presse chaude pour obtenir la brillance
  • Assemblage des morceaux entre eux par les différentes techniques :
    • Piquage à la machine ou à la main
    • Le rivetage, soudage

Le profil du piqueur en maroquinerie

Les prérequis professionnels pour devenir piqueur en maroquinerie

Différentes formations permettent d’accéder au métier de piqueur en maroquinerie. Le CAP Maroquinerie est le minimum requis : il permet d’acquérir les connaissances de base du métier.

Le piqueur en maroquinerie peut poursuivre son CAP par un Bac Pro métiers du cuir, option Maroquinerie par la formation en alternance. Selon la structure de son entreprise, il pourra effectuer d’autres opérations du processus de fabrication.

Les compétences requises pour devenir piqueur en maroquinerie

Son métier exige qu’il maîtrise certaines connaissances techniques pour bien exercer ses tâches, à savoir :

  • Connaissance des caractéristiques des différents matériaux (cuir, tissus, etc)
  • Maîtrise les différentes façons d’assembler, de piquage
  • Utilisation des machines, ainsi que les outils manuels

Les qualités du piqueur en maroquinerie

Le métier exige certaines qualités, notamment :

  • Il possède une bonne concentration
  • Il a une bonne habileté manuelle
  • Il a une bonne vue
  • Il est rigoureux et patient pour réaliser un travail soigné
  • Il est organisé et méthodique pour assembler ses articles dans les délais
  • Il est capable d’assurer une coordination des travaux sur sa chaîne de montage
  • Il a une bonne condition physique pour affronter les tâches variées et répétitives
  • Il n’est pas allergique aux fortes odeurs de solvants et de colles
  • Il supporte le bruit ambiant des machines et des outils

Et enfin ; il a des qualités relationnelles pour le travail en équipe. Cela lui facilitera le travail à la chaîne de fabrication.

Un métier en tension

Les entreprises du secteur se regroupent et se spécialisent pour produire de nouvelles gammes de produits. D’autres se tournent vers la délocalisation vers le marché asiatique. Malgré la concurrence de la mondialisation, la France reste à la troisième place pour ses exportations de maroquinerie.

Des marques prestigieuses comme Longchamp, Delsey ou Hermès regroupent une dizaine d’industries en employant plusieurs centaines de salariés. Les piqueurs en maroquinerie qualifiés et compétents sont très recherchés et convoités soit en France ou à l’étranger.

Évolution dans la profession de piqueur en maroquinerie

Le piqueur en maroquinerie peut intervenir sur la chaîne de production. Selon le type d’entreprise et/ou de ses activités, il réalisera l’ensemble du processus de fabrication du produit. Il pourra, grâce à sa polyvalence, intervenir sur tous les postes de la chaîne de production.

Ses acquis professionnels lui permettront d’évoluer vers le poste de chef d’atelier. Le piqueur en maroquinerie peut envisager, également, de créer son propre atelier et/ou reprendre un atelier existant.

Le piqueur en maroquinerie considère que la réussite dans ce métier est d’exporter son savoir-faire pour une marque de renom ou de travailler dans une grande maison.

Liste des postes accessibles par le piqueur en maroquinerie après formation

  • Maroquinier
  • Chef d’atelier

La formation en alternance pour recruter un piqueur en maroquinerie

Recrutement en externe à l’entreprise

Les candidats de 26 ans et moins

Sans le bac, ils ont le choix suivant :

  • Les entreprises les recrutent et les forment grâce au contrat d’apprentissage pour les candidats de 16 ans au moins
  • Plusieurs formations en alternance leur permettront d’obtenir le bac professionnel pour devenir piqueur en maroquinerie

Avec le niveau bac, après une formation en alternance, grâce au contrat d’apprentissage, ils obtiendront un diplôme de niveau bac+2 (BTS ou DUT).

Les candidats de plus de 26 ans

Ils suivront une formation professionnelle qualifiante, grâce au contrat de professionnalisation. Ce cursus sera sanctionné par un diplôme, un CQP, un titre ou une qualification reconnue.

Ce parcours est basé sur l’alternance entre la formation théorique en organisme de formation et la pratique en entreprise. L’entreprise peut dispenser elle-même cette partie théorique, si elle dispose d’un centre en interne.

Evolution en interne à l’entreprise

Dans une entreprise artisanale, le piqueur en maroquinerie réalise l’ensemble des tâches du processus de fabrication. Il est apte à intervenir à tous les postes de la chaîne de fabrication. Il pourra évoluer vers le poste de réalisateur de prototype, coupeur et/ou monteur en maroquinerie.

Et enfin, il pourra monter son propre atelier à son compte, reprendre un atelier. Il pourra travailler  en externalisation ou rejoindre une maison renommée.

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.