Comment trouver un contrat en alternance dans les Hauts-de-France ?

Les Hauts-de-France occupe le troisième rang en termes de population en France, quatrième en PIB et 5ème en exportations. Portée par la reprise économique, la région offre donc de belles opportunités de recrutement pour les candidats à la recherche d’emplois, particulièrement en contrat d’alternance. Selon les chiffres publiés en 2018 par Pôle Emploi, les besoins en main-d’œuvre dans les Hauts-de-France s’élevaient à 172 254 postes à pourvoir , incluant 40,5% présentant des difficultés de recrutement sur des métiers en tension pour lesquels la formation en alternance représente une opportunité pour les entreprises de former des salariés qualifiés à leurs métiers.

Dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou d’un contrat de professionnalisation, recruter un salarié en alternance permet de mieux gérer les ressources humaines pour les entreprises. Ces dernières sont en effet confrontées à des difficultés pour trouver des profils compétents.

Les candidats doivent toutefois savoir se montrer patients car la recherche d’un centre de formation et d’une entreprise d’embauche peut s’avérer longue et doit suivre certaines étapes. Il est donc recommandé de s’adresser aux interlocuteurs dédiés pour accompagner vos démarches et augmenter vos chances de trouver un contrat en alternance dans les Hauts-de-France comme ailleurs.

Les étapes à suivre pour trouver une alternance dans les Hauts-de-France

Pour espérer se faire embaucher, les candidats doivent faire leurs preuves, même si le contexte de l’emploi dans les Hauts-de-France se veut prometteur. Il faut entamer les recherches assez tôt, car les recherches peuvent nécessiter quelques mois. Le mieux serait de débuter les recherches dès le mois de janvier pour s’accorder une marge. Il est primordial de soigner le dossier de candidature afin de multiplier les chances d’être embauché.

Il faudra dans un premier temps choisir la formation qui pourra convenir au projet professionnel souhaité. Dans le cadre du contrat d’apprentissage, la formation est normalement proposée par un Centre de formation d’apprenti (CFA) mais peut également être suivie dans une SA ou section d’apprentissage ou un UFA, unité de formation en apprentissage.

Dans le cadre d’un contrat de professionnalisation, la formation en alternance peut être prodiguée par plusieurs types d’établissements publics ou privés. Ces différents acteurs sont à leur échelle de bons interlocuteurs pour évaluer l’offre de formation existante au niveau local.

Comme dans toutes les régions, de nombreux organismes privés proposent des formations en alternance dans les Hauts-de-France. Ainsi, il peut devenir difficile de s’y retrouver dans la multitude d’offres. Un site internet dédié a été mis en place pour permettre à chaque candidat de se renseigner sur les organismes de formation en alternance. Il est accessible ici.

Les acteurs relais comme les chambres consulaires de la région peuvent également aider à réaliser les recherches. En effet, ces organismes peuvent informer les candidats sur les besoins des entreprises locales en termes de mains d’oeuvre selon le secteur d’activités. Les CCI ou encore les CMA jouent un rôle majeur dans la liaison entre les employeurs et les candidats.

Le réseau des Points A des CCI peut orienter les candidats. Les points A visent à répondre aux besoins des entreprises et des candidats et offrent donc une meilleure proximité.

Pôle Emploi se veut indispensable dans la recherche d’un poste en alternance, car c’est l’organisme qui rassemble le plus grand nombre d’offres d’emploi. Bien sûr, les demandeurs d’emploi peuvent également voir directement les annonces que les entreprises diffusent en ligne sur leurs sites et ces offres sont également relayées par les joboards, les sites d’offres d’emploi en ligne.

Il ne faut surtout pas négliger les événements liés à l’emploi comme les forums, les rencontres ou encore les salons organisés par les acteurs locaux. Il s’agit d’une occasion de rencontrer directement les employeurs de la région qui sont intéressés par un recrutement en alternance. Les portes ouvertes développées par les différents organismes de formation en alternance, CFA ou autres, sont organisées de manière à faire un lien entre les employeurs et les futurs salariés.

Quel marché de l’emploi en alternance dans les Hauts-de-France ?

Actuellement, l’industrie tient la première place concernant le secteur du recrutement dans les Hauts-de-France. Elle occupe en effet 9,7% des effectifs nationaux recrutés dans 17 000 entreprises. Le secteur du commerce en détail le suit de près en occupant 23,3% des établissements.

Comme dans la plupart des villes, le secteur du numérique est en plein boom dans les Hauts-de-France. Le domaine occupe 24 000 emplois dans 5 000 entreprises d’ici l’année 2020. On recense 1500 recrutements par an dans la région.

Parmi les candidats les plus sollicités, on distingue les directeurs de projet, les développeurs, les experts et les data analystes. Le domaine de la santé commence à utiliser des outils technologiques et recrute des profils pour le domaine e-santé. L’informatique constitue ainsi un secteur intéressant à creuser pour avoir plus de chance d’être embauché.

Les métiers en tension dans la région Hauts-de-France

Selon les résultats de l’étude organisée par Pôle emploi concernant les besoins en main d’oeuvre des entreprises dans la région Hauts-de-France, voici les 5 métiers qui présentent le plus d’opportunités de recrutement en 2018 :

  • les professionnels de l’animation socioculturelle
  • les agents d’entretien de locaux
  • les aide-soignants
  • les aides à domicile
  • les aides ménagères

Les profils de viticulteurs, arboriculteurs salariés, aides et apprentis de cuisine ainsi que les employés polyvalents de la restauration sont également particulièrement recherchés. Tout comme les agriculteurs salariés ou les serveurs de cafés restaurants qui complètent les principaux postes en tension sur le marché de l’emploi local.

Viennent ensuite les postes de télévendeur, jardinier salarié, employés de libre service, caissiers, employés de maison et personnel de ménage, artiste, infirmiers ou attachés commerciaux.

Les difficultés de recrutement que rencontrent les entreprises des Hauts-de-France sur ces différents postes incitent de plus en plus d’employeurs à se tourner vers l’alternance pour former des salariés qualifiés à leurs besoins. De nombreuses formations sont donc accessibles.

Le recrutement dans les Hauts-de-France

Les nouvelles technologies présentent une hausse considérable en termes de recrutement à l’échelle nationale et la région en bénéficie aussi. Les métiers traditionnels se doivent en effet d’évoluer afin de rester dans la concurrence. Cela pour améliorer le service proposé et répondre aux besoins des clients qui sont à la recherche davantage de services en ligne. Les métiers dans la grande distribution, dans l’informatique et les loisirs sont aussi à la recherche de candidats.

Les entreprises du commerce et de la distribution sont particulièrement demandeuses d’emploi, comme le groupe Auchan qui souhaite embaucher 1600 salariés pour occuper des postes spécifiques comme employés libre-service ou encore hôtes de caisse. Gros employeur régional également, le Parc Asterix embauche 1000 employés polyvalents et artistes pendant une période saisonnière.

La Poste est à la recherche de 340 conseillers bancaires et de facteurs pendant que la société OVH souhaite embaucher 300 manutentionnaires. Les entreprises comme Décathlon recherchent des développeurs, des magasiniers et des chefs de rayons ou vendeurs.

Guide 2019

Recruter en interim

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide 2019

Guide 2019

Recruter en interim

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.