Le marché de l’emploi en alternance en région Centre – Val de Loire

Au sortir d’une période économique difficile qui a engendré la réduction de nombreux emplois,  la région Centre – Val de Loire a renoué avec la croissance et retrouvé un certain dynamisme qui lui a permis de connaitre la plus forte progression du nombre d’emploi au niveau national en 2017.

Le marché de l’emploi en Centre – Val de Loire a connu de profondes transformations depuis la crise de 2008 dont les effets différent suivant les secteurs. Si certaines activités comme les services sont toujours pourvoyeuses d’emplois, le secteur industriel a en effet subi un fort ralentissement qui l’a fragilisé, de même que le secteur agricole.

Aujourd’hui, la situation de l’emploi tend vers une amélioration. Selon les chiffres publiés par Pôle Emploi sur les besoins en mains d’œuvre des entreprises de la région, les employeurs du Centre – Val de Loire  prévoient de recruter 68 071 postes tous secteurs confondus en 2018, ce qui représente une hausse de près de 10 000 postes par rapport à 2017. Cette augmentation est toutefois inséparable de la hausse des difficultés de recrutement que connaissant les entreprises locales sur 48,5% des postes à pourvoir.

Ces tensions sur l’emploi poussent les entreprises à rechercher des solutions adéquates pour répondre aux demandes de plus en plus exigeantes des postes, aussi bien en termes de compétences que de qualifications. Le recrutement en alternance est alors souvent un moyen pour l’employeur de faire face à ces difficultés de recrutement.

En contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, les opportunités de recrutement en alternance en région Centre – Val de Loire sont donc nombreuses. Encore faut il ne pas négliger les différents étapes de la recherche pour trouver une formation et un poste en entreprise.

Comment décrocher un contrat en alternance en région Centre – Val de Loire ?

Le dossier de candidature constitue le premier atout à mettre en exergue pour les étudiants et les demandeurs d’emploi aspirants à un poste en alternance. Le CV et la lettre de motivation doivent refléter le projet professionnel du futur alternant. La rédaction du CV ne doit en aucun cas être bâclée. De même, la lettre de motivation doit être explicite pour décrire les points forts du candidat. C’est ce dossier qui différenciera le candidat des autres aux yeux des entreprises et des organismes de formation.

Les candidats qui recherchent un contrat d’apprentissage doivent respecter un certain calendrier. Ainsi, il est conseillé de débuter les recherches au plus tôt, dès le mois de janvier si possible, dans le but de trouver une place à la rentrée qui a lieu en septembre. Pour le contrat de professionnalisation, les candidats peuvent rechercher les formations et d’entreprises de manière plus flexible car le calendrier de formation s’étale sur toute l’année.

La prochaine étape consiste à l’identification de la formation selon les objectifs professionnels des candidats. Dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, ce sont le plus souvent les CFA (Centres de formation d’apprentis) qui prodiguent les formations en alternance. Les CFA peuvent être parfois remplacés par des SA ou Sections d’apprentissage ou encore par des UFA ou Unité de formation d’apprentis, le plus souvent conventionnée par un CFA. Dans tous les cas, il convient de se renseigner auprès de ces organismes pour identifier l’offre locale de formation en alternance.

S’il s’agit d’un contrat de professionnalisation, ce sont généralement des organismes de formation privés qui prodiguent la formation mais elle peut également être suivi par des organismes publics. Mais au vu du nombre d’offres proposées, les candidats peinent à trouver leurs marques. Le Ministère du Travail a donc décidé de recenser les organismes en ligne qu’on peut consulter ici. Il est possible de rechercher les organismes par spécialité ou par localisation géographique.

La recherche d’une entreprise qui recrute est une tout autre histoire. Malgré l’engouement des sociétés par rapport au recrutement en alternance, il peut être difficile d’identifier les entreprises favorables au recrutement en alternance. L’aide des organismes régionaux peut être utile pour mieux les analyser. Les Chambres de commerce et d’industrie (CCI), Chambres des métiers et de l’artisanat (CMA) ou encore Chambres d’agriculture sont là pour orienter les futurs alternants. Ces organismes connaissent parfaitement le marché de l’emploi, ce qui leur permet de bien informer les candidats. Ainsi, ils peuvent guider les jeunes vers les formations et emplois qui correspondent le plus aux aspirations des candidats et aux besoins des entreprises à un moment précis.

Les CCI a même mis en place un réseau de « Points A » destinés à accueillir les candidats en manque d’informations sur l’apprentissage. Plus proches des futurs alternants, ils leur donnent les directives à prendre pour optimiser leur parcours professionnel. En même temps, ils servent d’intermédiaires entre entreprises et candidats. Pour consulter la liste du réseau local des Points A, cliquez ici.

Indispensable dans la recherche d’une entreprise, Pôle Emploi est un acteur incontournable. En centralisant les offres d’emplois à l’échelle régionale ou nationale, Pôle Emploi offre une grande aide aux futurs alternants. Les offres sont à consulter sur le site officiel de l’opérateur, mais également sur d’autres plateformes.

Les candidats peuvent notamment voir les annonces sur les sites officiels des sociétés, mais également sur les différents joboards accessibles en ligne, ces plateformes spécialisées dans la diffusion d’offres d’emploi en ligne. Aujourd’hui, la plupart des offres sont effectivement diffusées sur internet ou sur les réseaux sociaux.

De nombreux forums et événements public traitant de l’emploi en alternance sont aussi organisés en Centre – Val de Loire. Ils représentent de réelles opportunités pour trouver une place dans un organisme de formation ou une entreprise. Les CFA organisent par exemple des portes ouvertes autour de leurs formations en alternance. A cette occasion, les organismes présentent les offres de formation aux candidats ainsi que les débouchés de chaque formation et il est souvent possible d’y rencontrer des employeurs potentiels.

Quels secteurs sont les plus dynamiques en Centre – Val de Loire ?

Si l’énergie et l’environnement arborent une forte augmentation du nombre de recrutements, la production manufacturière est également en plein boom. En parallèle, le domaine des services aux entreprises, le secteur des transports ou encore de la logistique sont également porteurs. D’un autre côté, les nouvelles technologies sont également en croissance dans la région comme au niveau national.

Le secteur tertiaire constitue de dominer l’activité économique. Le tertiaire marchand occupe 43% des emplois en 2017 et 31,5% pour le non marchand. Ces domaines occupent 70% des offres d’emploi dans la région Centre – Val de Loire. L’industrie, la construction et l’agriculture sont aussi des domaines fortement pourvoyeurs d’emplois.

Le secteur cosmétique tire également son épingle du jeu dans la région Centre – Val de Loire car de nombreuses marques de renom ont en effet investi la région pour former la «  Cosmetic Valley » qui se veut être un berceau du secteur. On recense ainsi plus de 250 entreprises de cosmétique installées dans la région qui représentent près de 20 000 emplois générant 4,3 Mds d’euros de chiffres d’affaires. Les candidats peuvent ainsi envoyer leur candidature à de nombreuses grandes marques comme Paco Rabanne, Sisley, LéOréal ou encore Nina Ricci.

Les métiers porteurs en Centre – Val de Loire

D’après les résultats de l’enquête de Pôle emploi sur les besoins en main d’œuvre des entreprises du Centre – Val de Loire, voici les principaux métiers qui vont recruter en 2018 :

  • Agents d’entretien de locaux
  • Viticulteurs, arboriculteurs salariés
  • Professionnels de l’animation socioculturelle
  • Agriculteurs salariés
  • Aides à domicile et aides ménagères
  • Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires
  • Aides et apprentis de cuisine, employés polyvalents de la restauration
  • Serveurs de cafés restaurants
  • Aides-soignants
  • Employés de libre service
  • Maraîchers, horticulteurs salariés
  • Caissiers
  • Secrétaires bureautiques et assimilés
  • Jardiniers salariés
  • Attachés commerciaux
  • Conducteurs et livreurs sur courte distance
  • Artistes (musique, danse, spectacles)
  • Employés de l’hôtellerie
  • Cuisiniers
  • Conducteurs routiers
  • Agents administratifs divers
  • Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment
  • Employés de la comptabilité
  • Vendeurs en produits alimentaires
  • Employés de maison et personnels de ménage
  • Agents de services hospitaliers
  • Ouvriers qualifiés du magasinage et de la manutention
  • Ouvriers non qualifiés métallerie, serrurerie, montage
  • Sportifs et animateurs sportifs
  • Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment
  • Employés de la banque et des assurances

Les métiers qui recrutent le plus en alternance en 2018 :

De nombreux métiers sont en tension en région Centre – Val de Loire et présentent donc de plus fortes opportunités de recrutement en alternance qui permet aux employeurs de faire face à leurs besoins de candidats qualifiés.

Les métiers suivants présentent tous près de 100% de difficultés de recrutement et sont donc particulièrement porteurs en matière d’alternance :

  • Ingén. et cadres d’administration, maintenance en informatique
  • Tuyauteurs
  • Ouvriers qualifiés de l’impression et du façonnage des industries graphiques
  • Techn. et agents de maîtrise des matériaux souples, du bois et des indust. graphiques
  • Mainteniciens en biens électrodomestiques
  • Conducteurs sur rails et d’engins de traction
  • Artisans et ouvriers qualifiés divers de type artisanal
  • Professionnels du droit
  • Interprètes
  • Photographes
  • Pilotes d’installation lourde des industries de transformation
  • Charpentiers (bois)

Les principales entreprises qui recrutent en région Centre – Val de Loire

Plusieurs entreprises locales ont annoncé devoir fortement recruter sur l’année 2018. En voici les principales :

  • Cap Saran vise l’embauche de 300 salariés dans le domaine du commerce et de la restauration
  • Deret Logistique prévoit de recruter 200 employés, dont des caristes, des préparateurs et des managers.
  • Novo Nordisk recherche 100 à 150 employés pour occuper les postes d’opérateurs régleurs, de techniciens, de coordonnateurs de projets
  • Les Parfums Christian Dior veulent engager 100 salariés dans la rubrique fabrication, maintenance et planification
  • Mr Bricolage souhaite recruter 89 cadres, vendeurs et agents de maitrise

Les départements les plus dynamiques du Centre – Val de Loire

Les métropoles concentrent un grand nombre d’offres d’emploi qui profiter particulièrement à deux département, le Loiret et l’Indre-et-Loire, qui concentrent le plus de postes à pourvoir, notamment portés par les villes de Tours ou d’Orléans.

Si l’Indre et Loire et le Loiret concentrent plus de la moitié des opportunités de recrutement, les autres départements de l’Eure-et-Loir, du Loir-et-Cher et de l’Indre sont tout aussi pourvoyeurs d’emplois. Signe d’un dynamise particulier, le Loir-et-Cher est notamment le département qui a connu la plus forte augmentation des offres de recrutement entre 2017 et 2018.

Guide 2019

Recruter en interim

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide 2019

Guide 2019

Recruter en interim

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.