Quelles sont les opportunités d’emploi en alternance en Guadeloupe ?

Paradis des Antilles, la Guadeloupe semble moins bénéficier de la reprise de la croissance que les autres régions française en termes d’emplois. En effet, après une augmentation des offres en 2017, le marché de l’emploi connait des signes d’affaiblissement qui impacte le recrutement des entreprises locales.

D’après l’enquête de Pôle emploi sur les besoins en mains d’œuvre des entreprises guadeloupéennes, les offres d’embauche devraient s’élever en 2018 à 10 677 postes à pourvoir, soit une baisse de 7,6% par rapport à l’année précédente. A titre de comparaison, les projets de recrutement devraient augmenter de 18,7% en 2018 à l’échelle nationale.

Pour autant, les perspectives de recrutement en alternance présente de belles opportunités en Guadeloupe, où le marche de l’emploi est dominé par la participation des seniors qui pose une réelle problématique de renouvellement des effectifs, particulièrement sur des postes qualifiés.

En 2016, le nombre de contrats d’apprentissage était ainsi en hausse de 23,9% quand les effectifs en contrat de professionnalisation avaient augmenté dans le même temps de 3,8%. Cette tendance s’est confirmé en 2017, fruit de politiques gouvernementales volontaristes, et devrait perdurer en 2018.

Le recrutement en alternance est également en Guadeloupe une façon pour les employeurs locaux de faire face à leurs difficultés de recrutement de profils qualifiés pour compléter ou renouveler leurs effectifs. La part des projets de recrutement des entreprises guadeloupéennes présentant des difficultés d’embauche s’élève en effet à 39,9% en 2018.

En contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, les employeurs de Guadeloupe optent en effet de plus en plus souvent pour le recrutement de salariés en alternance afin de pallier au manque de candidats compétents pour certains postes. Les recruteurs trouvent dans cette option un moyen de gérer de façon prévisionnelle les recrutements ultérieurs de façon à satisfaire leurs attentes en matière de qualifications professionnelles.

Les opportunités de trouver un emploi en alternance en Guadeloupe ne manquent donc pas. Toutefois, la recherche d’une alternance peut s’avérer longue et demande de suivre certaines étapes. La patience est de mise car elle peut prendre plus de temps que prévu mais les futurs alternants pourront s’appuyer sur l’aide de différents acteurs conseils locaux.

Comment trouver un contrat en alternance en Guadeloupe ?

La première étape consiste évidemment à monter un dossier de candidature à présenter aux organismes de formation et aux entreprises. Il faut porter une attention particulière à l’élaboration du CV et à la rédaction de la lettre de motivation, dans la mesure où ces documents doivent vous démarquer des autres candidats et convaincre les recruteurs potentiels.

Si le marché de l’emploi demeure atone en Guadeloupe, il faut s’attendre à ce que le temps de recherche dure plus longtemps. Démarrer la recherche le plus tôt possible est donc conseillé. D’autant plus pour les candidats qui recherchent un contrat d’apprentissage qui doivent commencer dès le mois de janvier. En effet, la rentrée étant prévue en septembre, il faudra s’assurer avoir décroché une place dans un organisme de formation et un poste en entreprise à cette date. En ce qui concerne le contrat de professionnalisation, l’entrée en formation dépend moins d’un calendrier fixe mais peut s’étaler sur l’année et la recherche peut donc être menée tout au long de l’année.

Les candidats doivent ensuite identifier la formation qui correspond le mieux au parcours professionnel qu’ils souhaitent réaliser. Pour un contrat d’apprentissage, la formation est normalement dispensée dans un Centre de formation d’apprentis (CFA) mais d’autres organismes comme les Sections d’apprentissage (SA) et les Unités de formation d’apprentis (UFA) peuvent également prodiguer la formation. Il s’agit généralement d’organismes conventionnés par un CFA.

Pour un contrat de professionnalisation, différents types d’organismes de statuts publics ou privés peuvent proposer la formation. La majorité des prestataires de formation restant cependant des organismes privés. Comme les candidats ont parfois du mal à trouver l’organisme qui leur convient, le Ministère du Travail a recensé les prestataires privés en ligne ici.  Les futurs alternants pourront rechercher les établissements qui proposent des offres de formation en indiquant une localisation géographique ou une spécialité dans le moteur de recherche.

La recherche d’une entreprise s’avère souvent plus difficile que celle de l’organisme de formation. C’est pourquoi plusieurs acteurs de l’emploi se mettent à disposition des candidats afin de les aider à trouver leur voie. Selon le domaine choisi par les futurs alternants, il est possible de se rapprocher des différentes chambres consulaires telles que la Chambre de commerce et d’industrie, la Chambre des métiers et de l’artisanat ou encore la Chambre d’agriculture. Il s’agit là d’interlocuteurs de choix qui guideront les futurs alternants dans la recherche d’entreprise. Ces organismes servent d’intermédiaires entre les entreprises locales et les futurs alternants. En effet, ils ont développé une expertise du marché et connaissent mieux les exigences et attentes des entreprises.

L’opérateur public Pôle Emploi chargé d’accompagner les demandeurs d’emploi est aussi un bon interlocuteur à qui les futurs alternants peuvent s’adresser. Il concentre toutes les offres d’emploi venant des sociétés et les catégorise avant de les publier sur son site officiel. Cela n’empêche pas les candidats de consulter directement les sites des entreprises pour connaître les offres mises à jour. Les sites emplois dit joboards sont également d’excellents supports où les alternants pourront consulter les offres de plusieurs entreprises à la fois. Si certains sites sont spécialisés sur une région définie, d’autres proposent des offres se concentrant sur des secteurs d’activité spécifiques.

Outre les acteurs de l’emploi, les futurs alternants pourront se rendre dans les événements publics autours de l’emploi en alternance pour en savoir davantage sur les offres proposées localement. Lors de ces salons ou forums, il est possible de rencontrer les responsables des organismes de formation et demander des renseignements de façon plus détaillée. Les spécialistes pourront également prodiguer des conseils et ils est souvent possible d’y rencontrer directement des recruteurs potentiels.

Les CFA et autres organismes de formation organisent également régulièrement des portes ouvertes pendant lesquelles ils invitent les candidats à trouver toutes les informations dont ils ont besoin. C’est à cette occasion qu’ils pourront prendre connaissance des débouchés professionnels de chaque formation proposée. Il ne faut pas oublier d’apporter le CV et la lettre de motivation en cas de rencontre avec des professionnels.

Les secteurs d’emploi les plus dynamiques en Guadeloupe

La région présente un marché de l’emploi relativement stable marqué par le développement de certains secteurs pourvoyeurs d’emploi comme le commerce, la restauration ou les services aux entreprises et aux particuliers.

Le secteur tertiaire occupe traditionnellement une part importante des offres d’emploi, malgré une légère baisse ces dernières années. Pour information, les femmes demeurent majoritaires dans le secteur tertiaire puisqu’elles occupent 58,7% des emplois. 50% d’entre elles exercent un poste dans l’administration publique, la santé, l’éducation ou l’action sociale. Le secteur de la construction est aussi en plein boom.

Par ailleurs, le secteur de la construction et du BTP est en croissance et fait face à des difficultés pour trouver des candidats. De nombreuses formations en alternance sont ainsi proposées pour palier aux besoins du marché de l’emploi en salariés qualifiés.

Les métiers les plus porteurs en Guadeloupe en 2018

Le secteur de la restauration connait une véritable explosion et parmi les profils les plus recherchés en Guadeloupe figurent les personnels de cuisine, aides et apprentis ainsi que les serveurs de cafés et restaurants.

Le secteur du commercer offre également de belles opportunités, particulièrement dans la vente qui recrute des personnels de caisse et des vendeurs.

Le secteur de la maternité et de la petite enfance recherche des employés comme des assistantes maternelles. Les services aux particuliers et aux entreprises recrutent également de nombreux salariés tout comme les secteurs de la construction et du BTP.

Les 20 métiers qui recrutent le plus en 2018

D’après l’enquête de Pôle Emploi sur les besoins en main d’oeuvre des entreprises locales, les métiers qui recruteront le plus en Guadeloupe en 2018 sont les suivants (par ordre d’importance) :

  • Jardiniers
  • Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment
  • Agents d’entretien de locaux
  • Secrétaires bureautiques et assimilés
  • Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment
  • Aides à domicile et aides ménagères
  • Serveurs de cafés restaurants
  • Employés de libre service
  • Professionnels de l’animation socioculturelle
  • Agents de sécurité et de surveillance
  • Agriculteurs salariés
  • Cuisiniers
  • Aides et apprentis de cuisine, employés polyvalents de la restauration
  • Ouvriers de l’assainissement et du traitement des déchets
  • Ouvriers qualifiés polyvalents d’entretien du bâtiment
  • Assistantes maternelles
  • Vendeurs en habillement et accessoires (luxe, sport, loisirs et culturels)
  • Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires
  • Formateurs
  • Apprentis et ouvriers non qualifiés de l’alimentation (hors industries agro-alimentaires)

Les 20 métiers qui recrutent le plus en alternance en 2018

En se basant sur les projets de recrutement qui présentent le plus de difficultés d’embauche, voici la liste des 20 métiers qui devraient recruter le plus en alternance en Guadeloupe en 2018 :

  • Professionnels para-médicaux
  • Architectes
  • Charpentiers (métal)
  • Médecins
  • Ouvriers non qualifiés des travaux publics, du béton et de l’extraction
  • Professionnels de l’orientation
  • Mécaniciens et électroniciens de véhicules
  • Techniciens des services aux utilisateurs en informatique
  • Agents d’exploitation des transports
  • Vendeurs généralistes
  • Viticulteurs, arboriculteurs salariés
  • Autres ouvriers qualifiés des industries chimiques et plastiques
  • Ouvriers non qualifiés du travail du bois et de l’ameublement
  • Cadres et maîtres d’équipage de la marine
  • Maîtres d’hôtel
  • Mainteniciens en biens électrodomestiques
  • Professionnels du travail de la pierre et des matériaux associés
  • Techniciens en électricité et en électronique
  • Ouvriers non qualifiés du textile et du cuir
  • Ingénieurs, cadres techniques de l’agriculture

Tous ces métiers présentent 100% de difficultés de recrutement pour les employeurs locaux selon Pôle emploi.

Quel bassin d’emploi est le plus dynamique en Guadeloupe ?

La Guadeloupe présente plusieurs bassins d’emploi d’importance inégale.Le bassin centre de la région est celui qui génère le plus d’opportunité de recrutement avec 4 551 projets d’embauche en 2018. C’est aussi celui qui présente le plus d’emplois pérennes puisque la part d’emplois saisonniers y est la plus faible (23,7%).

Deuxième bassin d’emploi guadeloupéen, la zone de Basse Terre devraient générer 2 671 offres de recrutement en 2018, dont 43,4% en moyenne présentent des difficultés d’embauche favorable au recrutement en alternance.

Avec 1 789 projets de recrutement en 2018, le bassin de Grande Terre arrive en troisième position (37,4% de difficultés de recrutement), loin devant le bassin de Marie Galante qui ne devrait générer que 268 postes à pourvoir cette année.

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.