Recruter un usineur, un poste accessible en alternance

L’usineur est un ouvrier de production dont la mission est le façonnage des pièces métalliques à partir de matières brutes comme les métaux non ferreux ou ferreurs, les plastiques, les composites ou les céramiques. Pour ce faire, il utilise des techniques d’usinage spécifiques en application d’un processus de fabrication précis et efficace.

L’usineur doit travailler à l’aide de machines-outils automatisées ou des machines à commande manuelle pour faire son travail.

Généralement, il travailler dans un atelier ou au sein de grandes industries qui fabriquent des pièces pour la construction dans différents secteurs comme l’électroménager, l’automobile, l’aéronautique ainsi que les engins de chantier.

Il faut savoir que l’usage des machines à commandes manuelle se fait rare, d’où la difficulté pour les entreprises à trouver des usineurs qualifiés qui peuvent piloter les machines à commandes numériques.

Le recrutement en alternance est souvent le moyen pour l’employeur de former des usineurs qualifiés à ses métiers et aux spécificités de son activité.

Quel est le profil requis pour devenir usineur?

Les diplômes

Le poste d’usineur est accessible dès le niveau Bac après une préparation de 3 ans après la classe de 3ème ou en 2 ans après un CAP dans les secteurs industriels et métallurgies.

Les industries cherchent pour la plupart des candidats avec les diplômes suivants:

  •     Bac pro avec une spécialité : mécanique, électronique, électricité, structures métalliques
  •     Bac pro Technicien Outilleur
  •     Bac pro Technicien d’usinage
  •     Bac pro Productique mécanique, option Décolletage
  •     Bac pro Pilotage des systèmes de production automatisée
  •     Bac pro Pilote de ligne de production

Le candidat peut également opter pour la VAE ou la formation en alternance afin d’obtenir les certifications suivantes:

  •     Titre professionnel (TP) Technicien de production sur lignes automatisées
  •     CQPM (Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie) Fraiseur Industriel
  •     CQPM Tourneur Industriel
  •     CQPM Technicien d’usinage sur machines-outils à commande numérique

Pour compléter un Bac Pro, l’usineur peut aussi se former en alternance et obtenir un diplôme de niveau Bac+2 comme le BTS conception des processus de réalisation de produits.

Les compétences qu’un usineur doit posséder

Outre les diplômes et certifications, le métier d’usineur nécessite aussi les compétences spécifiques ci-dessous:

  •     Lecture de plan et dessin industriel
  •     Normes de qualité et des règles de sécurité
  •     Techniques d’usinage : décolletage, étincelage, alésage, rabotage, rectification, rodage…
  •     Techniques d’usinage à grande vitesse (UGV)

– Informatique notamment l’utilisation des logiciels de :

  •         CFAO : conception de fabrication assistée par ordinateur
  •         CAO/DAO : Conception et Dessin Assistés par Ordinateur
  •         GPAO : Gestion de la production assistée par ordinateur
  •         FAO : Fabrication Assistée par Ordinateur
  •         CN : commandes numériques
  •     Procédés d’usinage : de moule métallique, de haute précision, en micro-mécanique
  •     Centres d’usinage et appareils de métrologie

Les qualités à posséder pour devenir usineur

L’usineur doit faire preuve d’attention, de rigueur et de minutie afin de pouvoir exécuter les opérations d’usinage sans s’exposer à des accidents.

De la dextérité manuelle est également requise pour obtenir des pièces sans défauts lors de la production lorsque l’usineur manipule des commandes et place les métaux dans la machine.

Une habileté avec les chiffres et une bonne représentation spatiale des volumes est également requises entant donné que l’usineur travaille à partir de l’interprétation de dessins et de plans industriels.

Enfin, l’usineur doit faire preuve d’aisance relationnelle pour pouvoir collaborer avec les différents services de l’entreprise.

Focus sur le travail de l’usineur

Ses missions

L’usineur a pour mission principale de fabriquer des pièces mécaniques à partir de métal brut. Pour ce faire, il doit soit piloter des machines-outils à commande numérique soit utiliser des machines à commande manuelle.

Les tâches et fonctions de l’usineur

L’usineur se base sur des dessins industriels pour procéder à la définition du processus de production par usinage. La réalisation des pièces métalliques doit se faire selon les étapes suivantes:

– Choisir les outils de coupe adaptés à la réalisation des pièces à fabriquer

– Régler et paramétrer la machine-outil utilisée afin de travailler et former le métal

– Mette en service et réaliser le programme d’usinage

– Contrôler la conformité des équipements

– Contrôler les pièces au cours de la fabrication

– Réaliser les tests

– Ajuster les réglages: engrenages, rainures, trous, polissage, incurvations, etc.

– Identifier les anomalies et effectuer les corrections nécessaires.

– Se renseigner sur les documents de suivi de la production et des supports qualité

– Former les collaborateurs aux différentes procédures et techniques.

Un métier en tension

Comme les outils et méthodes de production ne cessent d’évoluer, la plupart des industries mécaniques sont actuellement équipées de machines-outils à commande numérique ou automatisées. Ainsi, les usineurs doivent posséder des compétences que la formation théorique ne permettent pas toujours d’acquérir.

De plus, les besoins des consommateurs et l’évolution technologique sont en faveur de l’apparition de nouveaux projets dans les différents secteurs, faisant de la fabrication des pièces métalliques un secteur très porteur pour le métier d’usineur.

Selon l’entreprise, ce poste peut avoir différentes appellations: Opérateur d’usinage sur machine à commande numérique ou encore MC (Mention Complémentaire) Opérateur-régleur sur machines à commande numérique.

L’évolution professionnelle de l’usineur

Les perspectives d’évolution professionnelle de l’usineur dépend de la structure dans laquelle il est employé ainsi que de son expérience.

Au bout de quelque années d’expérience, il peut accéder au poste de chef d’atelier qui est chargé de répartir le travail entre les équipes. Il doit aussi s’assurer de la gestion des approvisionnements et s’occuper de la supervision de l’assistance technique effectuée sur les machines-outils.

L’usineur peut aussi améliorer sa qualification et obtenir diplôme de niveau Bac+2, et devenir ainsi Technicien d’études ou R&D (Recherche et développement) en participant à la conception de nouvelles pièces ou Technicien méthodes en contribuant à l’organisation de la production.

Des fonctions dans le contrôle et la qualité sont aussi accessibles à l’usineur qui peut devenir: Technicien d’essais, Technicien contrôle non destructif, Technicien qualité, Technicien QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement).

Liste des postes accessibles par l’usineur après formation:

  •     Chef d’atelier
  •     Chef d’équipe
  •     Technicien mécanique
  •     Technicien matériaux
  •     Technicien de production
  •     Technicien R&D
  •     Technicien d’études
  •     Technicien méthodes
  •     Technicien qualité
  •     Technicien d’essais
  •     Technicien contrôle non destructif
  •     Technicien QHSE

La formation en alternance pour recruter un usineur

Évolution interne à l’entreprise

Comme dans tout métier, l’expérience professionnelle et la disponibilité des postes conditionnent les possibilités d’évolution de l’usineur au sein de son entreprise. Avec une certaine expérience professionnelle et les qualifications adéquates, ce dernier peut devenir chef d’équipe ou chef d’atelier.

Pour mettre à jour ses savoir-faire et acquérir de nouvelles compétences, l’usineur peut se former en alternance.

Le recrutement externe à l’entreprise

– Pour les candidats de 26 ans et moins

S’ils ont un niveau inférieur au Bac, ils peuvent choisir entre deux possibilités:

  •     contrat d’apprentissage : il permet de recruter et de former des candidats de 16 ans au moins
  •     bac professionnel qui ouvre l’accès à plusieurs formations en alternance pour devenir usineur.

Avec un niveau Bac, signer un contrat d’apprentissage permet de se former en apprentissage pour obtenir un diplôme de niveau Bac+2 en conception des processus de réalisation de produits.

– Pour les candidats de plus de 26 ans

Le contrat de professionnalisation leur est ouvert afin d’accéder à une formation professionnelle qualifiante validée par un diplôme, un titre, un CQP ou une qualification professionnelle reconnue.

Guide Employeur

Recruter en France

Pour télécharger l’édition au format PDF
veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Ces données peuvent être conservées conformément à la loi française et suivant les conditions définies dans notre politique de confidentialité

Formulaire validé, merci !

Guide Employeur

Guide Employeur

Recruter en France

Vous allez recevoir l’édition au format
directement dans votre boîte mail.

Fermer

Contacter tironem.fr ici.